La bobine 11004 : un passé qui ne passe pas

La bobine 11004 de Mirabelle Fréville revient sur un moment sombre de l’histoire japonaise et mondiale, à travers un épisode méconnu : pour témoigner des effets de la guerre sur la population japonaise, l’armée américaine décide en 1946 de réaliser un film. Parmi les bobines de ce documentaire, la n°11004, matière première du film de Mirabelle Fréville, explore les effets du double bombardement atomique du Japon sur les populations civiles. Continuer la lecture de La bobine 11004 : un passé qui ne passe pas

Fish Eye : grand angle contrasté et fragmenté sur la pêche de masse

À bord d’un énorme chalutier qui sillonne l’océan Indien, des hommes bravent l’infini du temps et les conditions difficiles du travail en mer. Comme l’objectif photographique du même nom, le documentaire Fish eye d’Amin Behroozzadeh offre un angle de prise de vue particulier : un regard à la fois droit et poétique sur la pêche industrielle. Continuer la lecture de Fish Eye : grand angle contrasté et fragmenté sur la pêche de masse

L’amour du cinéma contre l’amour tout court

Dans son deuxième long-métrage, Love poem, Xiaozhen Wang met ses relations amoureuses au service du cinéma, dans son potentiel à représenter, mieux, à gouverner, des vies. Le documentaire interroge les limites du genre en faisant de la question du jeu d’acteur un problème éthique. Mais à quel prix cette interrogation est-elle menée ? Continuer la lecture de L’amour du cinéma contre l’amour tout court

Fish Eye : en immersion

Avec Fish Eye, Amin Behroozzadeh nous plonge au cœur de l’équipage d’un chalutier sillonnant l’Océan indien. Des hommes passent des mois sur ces bateaux, dans des conditions de vie extrêmement difficiles. C’est cette réalité-là que nous présente le réalisateur à travers son documentaire. Un travelling horizontal sur l’Océan suit l’avancée du chalutier. Plongée immédiate dans … Continuer la lecture de Fish Eye : en immersion

La Bobine 11004 : faire trace

La bobine 11004 a été classée « secret défense » par le Pentagone pendant trente-six ans. Elle fait partie d’un documentaire, Le Japon vaincu, tourné par l’armée américaine en 1946. Elle garde les traces de l’après Hiroshima et Nagasaki. C’est la possibilité même de cet après que questionne la réalisatrice Mirabelle Fréville dans son court-métrage, La Bobine 11004. Continuer la lecture de La Bobine 11004 : faire trace