Sur les traces de Louis Babel

Une réflexion sur “Sur les traces de Louis Babel”

  1. Extrêmement touchée par l’article de Fabien Imhof, je tiens à le remercier. Sa lecture attentive offre ici un tableau intéressant de mon travail qu’il a parfaitement saisi. Bravo à lui d’avoir donné une chance à ce vieux Louis Babel né il y a presque deux cents ans, de figurer dans une pépinière d’aujourd’hui, faite de jeunesse, d’enthousiasme et d’innovation. Merci du fond du coeur.
    Corinne Jaquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code