Sur les traces de Louis Babel

Une réflexion sur “Sur les traces de Louis Babel”

  1. Extrêmement touchée par l’article de Fabien Imhof, je tiens à le remercier. Sa lecture attentive offre ici un tableau intéressant de mon travail qu’il a parfaitement saisi. Bravo à lui d’avoir donné une chance à ce vieux Louis Babel né il y a presque deux cents ans, de figurer dans une pépinière d’aujourd’hui, faite de jeunesse, d’enthousiasme et d’innovation. Merci du fond du coeur.
    Corinne Jaquet

Répondre à Corinne Jaquet Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code