Tout, tout de suite : autopsie de la barbarie

« L’énorme machine étatico-policière s’est donc mise en branle. D’où ce mur qu’affronte Yacef, dès ses premiers coups de fil au père d’Élie. Il tient l’otage, qu’il peut liquider, il croit avoir, lui, le caïd, ‘’ les rênes en main’’, et pourtant, très vite, il se trouve en position de quémandeur. Étrange renversement des rôles. » Continuer la lecture de Tout, tout de suite : autopsie de la barbarie