My hair woke up horny as fuck : comprendre le désir

Présentée en ouverture du festival C’est Déjà Demain, la performance d’Alexandra Shéhérazade Salem My hair woke up horny as fuck questionne le désir et les codes qui l’entourent. Un spectacle autour des fantasmes qui a enchanté le public.

Dans la salle du 7ème étage du Théâtre Saint-Gervais, les spectateur·trice·s sont accueillis dans le silence par la performeuse qui ouvre des kakis, avant de les manger devant nous. Puis des musiques aux influences diverses résonnent : à des sons rappelant l’Orient succèdent d’autres aux influences plus électro, comme dans une boîte de nuit. À travers elles et les tenues qui s’y rapportent – Alexandra Shéhérazade en change régulièrement sur le plateau – elle explore le désir, la sexualisation du corps, enchaînant danses lascives et paroles posées empreintes de réflexions profondes…

Ce qui ressort de My hair woke up horny as fuck, c’est avant tout sa grande dimension symbolique. Beaucoup d’éléments sont suggérés, comme cette image de la tentation lorsque la performeuse joue avec son interminable tresse, tel le serpent de la Création. Le désir qu’elle explore alterne entre rêve, vision fantasmée et apparence physique, pour les passages les plus directs. Elle illustre ainsi les diverses facettes du désir, qui dépendent des attitudes, de la façon de se vêtir, mais surtout et avant tout d’une manière de penser. Elle questionne ainsi les codes qui se sont inscrits dans nos mœurs à travers le temps, en les soulignant, en les questionnant, sans pour autant apporter de réponse. Un spectacle sans démagogie donc, pour un moment totalement envoûtant.

Fabien Imhof

Infos pratiques :

My hair woke up horny as fuck, d’Alexandra Shéhérazade Salem, performance présentée au Théâtre Saint-Gervais les 5 et 6 avril 2022, dans le cadre du festival C’est Déjà Demain 10.

Concept, scénographie et performance : Alexandra Shéhérazade Salem

https://saintgervais.ch/spectacle/my-hair-woke-up-horny-as-fuck/

Photo : © Jordan Mokou

Fabien Imhof

Titulaire d'un master en lettres, il est l'un des co-fondateurs de La Pépinière. Responsable des partenariats avec les théâtres, il vous fera voyager à travers les pièces et mises en scène des théâtres de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code