Du début à la fin : Non mais, tu t’crois où ??

Aujourd’hui, Elias Abderraziq vous invite dans la cour de récréation. Il vous propose de plonger dans le patois suisse romand. Sa mission ? Inclure une série de mots imposés par le hasard, tirés des parlés de Romandie. Saurez-vous tous les identifier ? Bonne lecture !

Lire la suite

Madeleine(s) de Proust : Les Carottes Sont Cuites

Aujourd’hui, Elias Abderraziq vous présente une Madeleine de Proust. Comment rendre vivant un souvenir ? En passant par un « embrayeur sensoriel » – autrement dit, quelque chose qui se mange, se boit, s’écoute, se touche ou se sent… et qui nous plonge dans notre mémoire. Accrochez-vous : vous allez frémir… Bonne lecture !

Lire la suite

Zoopoétique : À quoi ça rime ?

Aujourd’hui, Elias Abderraziq expérimente un exercice de zoopoétique. L’enjeu ? Se mettre à la place d’un animal… Cet exercice est inspiré de notre défi « L’écriture qui pousse » du mois de novembre 2021, consacré justement au règne animal. Saurez-vous trouvez qui est le narrateur ou la narratrice de cette histoire ? Bonne lecture !

Lire la suite

Autoportrait : Addition. Tout a Rien à Rien a Tout

Aujourd’hui, nous vous proposons de faire connaissance avec un des participants de cet Atelier. Elias Abderraziq pose sur le monde un regard très… mathématique. Tout est question d’addition, en somme. Bonne lecture !

Lire la suite

Un monde muet à l’épreuve de la résonance

« La résonance n’est pas une relation d’écho, mais une relation de réponse ; elle présuppose que les deux côtés parlent de leur propre voix, ce qui n’est possible que lorsque des évaluations fortes sont en jeu. […] La résonance n’est pas un état émotionnel mais un mode de relation. Celui-ci est indépendant du contenu émotionnel. C’est la raison pour laquelle nous pouvons aimer des histoires tristes. »

Lire la suite