Un combat pour la liberté

« C’est difficile de grandir. De quitter la forêt miraculeuse de l’enfance pour s’enfoncer dans le pèlerinage de l’existence. À treize ans, on trouve ça presque impossible. Sur mon vélo, je retrouve quelque chose de cette enfance que je quitte à regret, l’insouciance, et plus loin l’audace, cette irrévérence des enfants face aux averses, à l’intensité de leurs tourments. »

Lire la suite