Rébecca Balestra fait son Olympia et illumine l’ouverture de la Comédie

Le premier spectacle joué dans la grande salle de la nouvelle Comédie de Genève est estampillé La Bâtie et interprété par Rébecca Balestra, accompagnée d’un piano et de huit violoncelles. Dans Olympia, elle prend un rôle de grande diva, pour raconter avec dérision les cœurs brisés et la solitude. Un bijou en forme de concert qui mène de l’émotion au rire.

Lire la suite

« Billy Wilder et moi » : le chant du cygne d’un certain Hollywood

Été 1977. Sur une île grecque transformée en plateau de cinéma, Calista retrouve Billy Wilder sur le tournage de son avant-dernier film, Fedora. Tandis que la jeune femme s’enivre de cette aventure dans les coulisses du 7e art, le réalisateur vit ce tournage comme son chant du cygne et entraîne Calista sur la piste de son passé, au cœur de ses souvenirs familiaux les plus sombres.

Lire la suite

Encore une fois : le Crève-Cœur se met à l’opérette !

Pour la première fois depuis longtemps, je pousse la porte du Crève-Cœur. Au programme ? Une proposition qui a du chien et surtout, de la voix : Encore une fois, opérette décapante sur fond de cinéma et d’illusion référentielle. Visage masqué, mains désinfectées… c’est parti, on y va !

Lire la suite