Rébecca Balestra fait son Olympia et illumine l’ouverture de la Comédie

Le premier spectacle joué dans la grande salle de la nouvelle Comédie de Genève est estampillé La Bâtie et interprété par Rébecca Balestra, accompagnée d’un piano et de huit violoncelles. Dans Olympia, elle prend un rôle de grande diva, pour raconter avec dérision les cœurs brisés et la solitude. Un bijou en forme de concert qui mène de l’émotion au rire.

Lire la suite

Le désaccord en la personne de Violencia Rivas

Faire bonne figure, courber l’échine ou se prêter au jeu… Violencia Rivas est de celles qui auraient dit trois fois non ! Bien que ce personnage fichtrement décalé n’existe pas hors scène, sa critique du monde, elle, collerait plutôt bien avec les évènements de notre quotidien. Du 30 avril au 9 mai au Théâtre Saint-Gervais pour rire de ce qui est socialement figé ou que l’on croyait figé…  

Lire la suite

Pourquoi j’ai mangé mon père : une société préhistorique moderne

Aujourd’hui, nous remontons le temps, et parlons préhistoire ! Pourquoi j’ai mangé mon père est un roman de Roy Lewis paru en 1960. Malgré les années et le sujet loin d’être actuel, il décrit nombre de travers de la société d’aujourd’hui. Un bijou à lire sans plus attendre !

Lire la suite