Kajillionaire : escroqueries, relations malsaines et solitude

Figurer à l’écran une famille d’escrocs n’est pas aisé. Et quand vient se mêler une personne externe qu’on n’attendait pas, cela donne lieu à d’étranges situations et conduit à la solitude. C’est ce que raconte Miranda July dans son troisième long-métrage, Kajillionaire, en salles dès le 15 septembre prochain.

Lire la suite