Quand la solitude mène à la fin du couple

Au répertoire du POCHE/GVE depuis le 17 novembre, Dans le bar d’un hôtel de Tokyo, de Tennessee Williams, raconte l’érosion du couple Miriam&Mark, où l’un n’arrive plus à combler la solitude de l’autre. La nouvelle traduction de Guillaume Poix et la mise en scène de Manon Krüttli nous emmènent dans un univers inédit.

Lire la suite

Les sentiments du Prince Charles : repenser l’amour

Tiré de la BD éponyme de Liv Strömquist, Les sentiments du Prince Charles se présente sous la forme d’une pseudo-conférence ludique, dans laquelle Martine Corbat et Julien Tsongas questionnent le cadre hétéronormé et stéréotypé des relations amoureuses. À voir au Théâtre du Loup jusqu’au 17 octobre.

Lire la suite

La nuit, la ville, l’aventure

Avec Les Rigoles, le théâtre de l’Orangerie inaugure, du 27 au 30 août, une quinzaine sur les « formes en lisière » qui questionnent à la fois formes et histoires : ce spectacle en déambulation nous fait ainsi suivre les destins croisés de Victoria, Jona et Rodolphe à la tombée de la nuit.

Lire la suite

Un menuet se danse à plusieurs

Gouttes d’eau sur pierres brûlantes, présentée au POCHE/GVE, est un huis clos pour 4 comédiens ; deux hommes et deux femmes, écrit par l’acteur, auteur et metteur en scène Rainer Werner Fassbinder. Cette pièce est de l’ordre de la confession, ce dernier l’ayant rédigé à 19 ans, en pleine crise d’identité sexuelle. En effet, le jeune Franz n’est autre que l’auteur lui-même.

Lire la suite

Hyperborée : l’expédition théâtrale par-delà le Grand Nord

Au Théâtre Saint-Gervais, les spectateurs sont emportés sur un bateau, ballotés par les vagues et le vent. Les commandants de bord sont trois artistes (Rudy Decelière, Anne-Sophie Subilia et Jean-Louis Johannides) qui mènent une performance d’une grande beauté, où le réel se confond avec l’imaginaire : Hyperborée.

Lire la suite

Action & Raison : les inséparables

La raison et l’éthique semblent être à l’origine même de nos (bonnes) actions … vraiment ? Un débat mordant présenté dans le cadre de l’Épisode_2 : L’Homme rationnel vs Akrasia du Cogitoscope, Espace discursif de philosophie pratique en 4 épisodes du 9 au 12 janvier au Théâtre du Grütli.

Lire la suite