Molière vit une seconde jeunesse au Crève-Coeur

Si le malade était imaginaire, l’ovation, elle ne l’était pas. Le Théâtre du Saule Rieur, après avoir monté La Cantatrice chauve l’an dernier à l’Alchimic, revient cette année avec Le malade imaginaire  de Molière, à voir jusqu’au 20 octobre au Théâtre Le Crève-Cœur.

Lire la suite