Lador

La plume : critiqueLa plume : littérature

Pierre Yves Lador : sur le dos des Chevaux sauveurs

« Je continuais à ramasser les signes perdus d’un monde en pleine dévolution, bricoleur en train de fabriquer une espèce d’arche de Noé des objets hasardeux ou un radeau de l’hétéroclite qui permettrait, le cas échéant, à l’archéologue du futur de trouver en un modeste et improbable musée les traces assemblées, recueillies, d’un culte qui n’avait jamais existé. » – p. 20

Read More