Lukasik

Les réverbères : arts vivants

Femmes en noir sur pause éternelle

Dans J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne, Jean-Luc Lagarce nous plonge dans un univers féminin cloîtré et mélancolique. Assises et comme en oratorio funèbre, cinq Inconsolées sont prises au piège de leur deuil et de l’attente du fils et frère – mort, endormi ou possiblement fantasmé, on ne sait trop. Ensorcelées par la mort et leurs vies empêchées, ces femmes sont tragiques et parfois drôles.

Read More