Ils l’ont fait ! Et quel phénomène.

Du 2 au 7 novembre, la compagnie de l’Alakran venait piquer les spectateurs du Théâtre Saint Gervais dans ces zones que l’on pense inébranlables : je vois uniquement ce que je vois et… je fais uniquement ce que je fais… hé non, mille actions sont déclenchées par les vôtres et ont lieu, échappant à notre perception. Piqués au vif… que nenni ! Le rire était en ligne de mire.

Lire la suite