Galpon : Poésie en chambre (en forêt)

Du 28 mai au 5 juin, la scène du Galpon se transforme en forêt. S’y croisent trois danseuses, une Mère Ourse sortie d’un livre de contes – et beaucoup de cartons blancs ! Entre futaie et chambre, imaginaire et espace domestique, Derrière les arbres s’adresse aux petits et aux grands enfants, à celles et ceux qui « transforment le rangement en une épopée »…

Lire la suite

À touxtes celles et ceux qui n’ont pas vécu de post-partum

« Pas faite pour être mère. Quel drame. Elle en est une. » (p. 62) C’est l’histoire d’une mère qui s’en va. C’est aussi l’histoire d’une mère qui essaie et réessaie. C’est l’histoire d’une mère au bord du gouffre, qui n’en peut plus. C’est l’histoire d’une ronde qui n’existe pas. C’est l’histoire d’une mère qui a besoin d’aide. C’est l’histoire de Salomé.

Lire la suite

Les séismes du genre

« En bon scientifique, mon père nous avait employé les termes normatifs. Dysphorie de genre. Transidentité. Trouble de l’identité de genre. Non-congruence de genre. Ma mère n’y comprenant rien, mon père était passé au plan B. “Je suis une femme. À l’intérieur, une vraie. Ce n’est vraiment pas grave. Je t’aime. Je vous aime. Mais je n’ai jamais été un homme.” » (p. 22-23)

Lire la suite

Le courage, c’est aussi savoir rire face à l’atrocité

Dans Le courage de ma mère, George Tabori raconte le chemin aller de sa mère à Auschwitz et son surprenant retour, le soir même. Au Pitoeff, jusqu’au 9 février prochain, Eric et sa Compagnie 94 adaptent et mettent en scène cette incroyable histoire.

Lire la suite

Jeu en miroir et leurre maternel

Une dispute éclate à l’Alchimic, au sein d’un couple d’une certaine banalité : Monsieur est dans la finance et Madame a travaillé toute sa vie à s’occuper des enfants. Le premier mène sa vie, la seconde espère être à nouveau utile et s’est, au fond, bien fait avoir par l’ingratitude de son entourage. 

Lire la suite