Boris Vian au Loup : un progrès sans complainte

En guise de dessert après cette belle saison, le Théâtre du Loup reprend son cabaret hommage à Boris Vian. On n’est pas là pour se faire engueuler, plutôt pour passer une bonne soirée. Une promesse bel et bien tenue, à voir jusqu’au 4 juin.

Lire la suite

Win-win : déconstruire les rapports de domination

Créé au Pulloff à Lausanne en septembre, Win-Win (Nos armes) est de retour dans le théâtre dirigé par son auteur Yan Walther, Le Pommier à Neuchâtel. À travers plusieurs histoires enchâssées, il y est question de de rapports de force, et de l’introspection que nous pouvons toutes et tous faire à cet égard.

Lire la suite

Du punk postapocalyptique pour moderniser les mythes

Le foyer du Galpon accueille, en guise d’apéritif à ses Olympiades théâtrales, Moins de marbre que de béton, porté par le duo musical composé de Marie Brugière et Ulysses Alvarez. Dans Moins de marbre que de béton, ils content l’histoire de Jane, serveuse dans un pub, avec des rencontres qui ne sont pas sans rappeler certains mythes antiques…

Lire la suite

L’enfer n’est pas pavé que de bonnes intentions

La Scène Vagabonde Festival accueille jusqu’au 25 septembre Huis Clos, la célèbre pièce de Jean-Paul Sartre présentée au Théâtre Le Crève-cœur en janvier 2020 : l’histoire de trois personnages condamnés à s’entre-torturer pour l’éternité.

Lire la suite

Amour et utopie face au poids de l’Histoire

Sarah et Qassim s’aiment. Elle est Israélienne, il est Palestinien. Leurs pères désapprouvent cette relation. Sur fond de conflit très actuel, Le Deuxième Mur pose des questions d’héritage et d’identité. Un petit bijou signé Stéphane Michaud et Bastien Hauser, à voir jusqu’au 2 février au Théâtricul.

Lire la suite

Avoir le blues et donner le sourire

Papageno, l’oiseleur de La flûte enchantée, en a assez de vivre toujours la même histoire depuis plus de 200 ans. Sur la scène du Crève-cœur, dans la peau de Guillaume Paire, il exprime son mal-être. C’est Le blues du perroquet, à voir jusqu’au 15 décembre.

Lire la suite

Ces voix qui nous guident

Antigone devrait, pourrait… mais elle ne donnera pas son consentement. Dans Tu n’obéiras point,  présenté du 12 au 24 novembre au Théâtre du Galpon, Gabriel Alvarez accentue, d’un rouge vertueux, la volonté d’exister de l’héroïne mythique. Terrassant.

Lire la suite