Mondes imaginaires : Changement de prisme

Les textes que vous découvrirez au sein de cette rubrique sont tous issus de ces ateliers. Celui d’aujourd’hui est signé Jessica Descombes. L’exercice proposé consistait en un changement de prisme. Il s’agissait de retravailler un extrait d’une œuvre canonique de la science-fiction : Dune, de Franck Herbert. Bonne lecture !

Lire la suite

L’écriture qui pousse #5 : L’Oulipo

Carmeline Fischer a relevé le défi, en décalant un peu la contrainte pour proposer un S+10. À vous de découvrir son texte… Bonne lecture !
P.-S : si vous voulez découvrir le travail littéraire du groupe de l’Oulipo, n’hésitez pas à vous rendre sur leur site (https://www.oulipo.net/) !

Lire la suite

Les Mal-Aimés #3 : Servir et rénover

Parfois, il arrive qu’une de nos rédactrices fasse un détour du côté d’un genre d’écriture particulier : la fanfiction – ou, l’écriture inspirée d’œuvres (romanesques, cinématographiques, télévisuelles…) qui l’ont marquée. Aujourd’hui, c’est avec J.R.R. Tolkien que nous poursuivons, avec un petit je-ne-sais-quoi de réunion de travail et de catalogue Ikea…

Lire la suite

Les Mal-Aimés #2 : Nighthawks

Parfois, il arrive qu’une de nos rédactrices fasse un détour du côté d’un genre d’écriture particulier : la fanfiction – ou, l’écriture inspirée d’œuvres (romanesques, cinématographiques, télévisuelles…) qui l’ont marquée. Aujourd’hui, nous continuons dans l’œuvre de J.R.R. Tolkien, mélangée avec… vous verrez bien ! Tout commence, en tout cas, dans un tableau intitulé Nighthawks… Gare à la parodie !

Lire la suite

Tout commence… dans un Jardin (4)

Le septième jour, Elle se reposa (alors qu’honnêtement, c’est nous qui avions fait tout le gros œuvre[1]) et laissa l’Éden tourner tout seul… sauf que ça ne marche pas comme ça ! On nous l’avait pourtant répété et seriné, quand nous étions encore en formation : on ne crée pas un monde pour l’abandonner à son sort sans y jeter un coup d’œil au moins de temps en temps !

Lire la suite

Tout commence… dans un Jardin (3)

En fait, tout ça, c’est arrivé uniquement à cause des pommes. Bon, d’accord, je ne suis peut-être pas totalement innocent dans l’affaire… mais pas totalement coupable non plus. Après tout, je n’ai fait que proposer une idée – et j’ai laissé aux êtres humains la latitude du choix. Merci, le libre arbitre. Mais revenons à nos pommes sans nous égarer.

Lire la suite