Eric Tistounet : le requiem du contemporain

« Ne réalise-t-il donc pas que ces millions de personnes fuyant la terreur des terres hostiles ne peuvent simplement être cantonnées sur une frontière ? Qu’est-ce d’ailleurs qu’une frontière si ce n’est une ligne fictive dans un manuel ou sur une carte […] ? »

Lire la suite