Drôles de meufs

Parmi les nombreux et les nombreuses artistes accueilli.e.s au Caustic Comedy Club, le spectacle Drôles de meufs se distingue comme le premier plateau 100% féminin et récurrent de Suisse, avec encore quelques représentations prévues jusqu’à la fin de la saison.

Dans ce spectacle quatre humoristes se succèdent pour nous déclamer leurs meilleures vannes créant ainsi ce « plateau d’humour par des femmes, pas que pour les femmes ».

Lors de la représentation du 30 septembre, c’est d’abord Magda Mihaila, qui avec son accent, ses manières très directes et une grande propension à interagir avec le public implique la salle entière dans le spectacle d’entrée de jeu. Quelques mots sur la quarantaine en couple nous font vivre cette période de sa vie sous l’angle de l’humour. Une histoire qu’elle utilise pour nous rappeler l’essentiel : les autres sont comme nous.

Ensuite Yoanna Sallese, une parisienne plutôt « kebab et Netflix » nous raconte son rapport au sport et ses cours de body combat. Une mise en scène énergique de ses tentatives pour soigner sa ligne desquelles elle fait ressortir toute la cocasserie amenant les spectateurs et spectatrices à réfléchir sur leur rapport à leur propre corps. Une vision humaine de soi qu’elle conclut, naturellement, avec une raclette !

Puis, Julia Roos, une employée marketing qui a courageusement sauté le pas pour se jeter dans l’humour, nous offre la vision des rencontres amoureuses d’une « célibataire frustrée ». Avec des descriptifs imagés, mordants et parfois un peu vulgaires des pires types d’hommes et d’orthographes qu’elle a rencontrés. Sa route vers la désintoxication des applis passe par une autodérision sans faille nous incite à questionner notre propre rapport à l’amour et aux rencontres.

Enfin, Cinzia Cattaneo, une pensionnaire de la scène du Caustic, qui incarne tour à tour les différentes personnes de son entourage et les différentes facettes de sa propre personne. Elle aborde à la fois sa vie de famille ainsi que la vision de la femme et du « bien faire » avec des blagues fines mais dont la véracité ne fait pas de doute. Elle incite ainsi celles et ceux qui l’écoutent à s’interroger sur ce qui fait les « bons » ou les « mauvais » humains nous rappelant que le paraître n’est pas tout.

La scène du Caustic n’est peut-être qu’un simple plateau avec un unique micro en son centre, mais les artistes arrivent toutes à nous amener dans un univers bien plus coloré, de l’appartement parisien de 10 mètres carrés au fitness, du désert à la Grèce Antique. On peut déduire de ces images que les sujets abordés sont bien vastes, à la fois actuels et personnels, nous ramenant toujours à des situations connues et parfois malheureuses ou pénibles, dont il est bon de rire avec elles pour les percevoir autrement…comme cet amour qui ne fonctionne pas, cette salle de sport où l’on ne va jamais ou encore ce Covid qui ne veut pas nous lâcher !

Le point fort d’une telle soirée est véritablement la diversité des humoristes, venant de divers horizons, ayant chacune leur propre parcours, leur propre humour, leur propre manière de voir la vie. Un tel panorama dans un temps si court (qu’on ne voit pas passer, les minutes défilent si vite !) est un vrai régal, et il est sûr que tout le monde y trouve une histoire, une blague à son goût. Simplement armées de leur micro, elles nous font voyager avec elles dans leurs passé et notre présent, pour rire, s’émouvoir et prendre de la distance sur ces petits détails du quotidien qui prennent une place immense dans nos vies, nous empêchant parfois de nous concentrer sur l’essentiel.

Il est évident qu’un spectacle de stand-up est là pour faire rire. Mais Drôles de meufs n’est pas que drôle : il est aussi vibrant, touchant, avec une pointe d’espièglerie. Si vous ne savez pas quoi faire de vos soirées les 28 octobre, 25 novembre et 13 janvier prochains, alors on ne saurait que trop vous conseiller d’aller faire un tour au Caustic Comedy Club !

(Notez que si le plateau de Drôles de meufs n’est toujours composé que de femmes, il ne s’agit pas à chaque fois des mêmes artistes, alors vous pourrez même vous y rendre plusieurs fois !)

Lisa et Maelle Rigotti

Infos pratiques :

Drôles de meufs, avec Cinzia Cattaneo, Magda Mihaila, Julia Roos et Yoanna Sallese, le 30 septembre 2020 au Caustic Comedy Club.

Prochaines séances : 28 octobre, 25 novembre et 13 janvier.

https://www.causticcomedyclub.com/

 Photo : © Caustic Comedy Club

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code