Du baume au (Crève-)Coeur

Après une saison de tronquée et difficile à divers points de vue, les théâtres genevois reprennent vie petit à petit et annoncent la programmation de leur saison 2020-2021. Le premier dont nous vous parlons est le Crève-Cœur et accrochez-vous : on va rire !

Aline Gampert, directrice du Théâtre, annonce une nouvelle saison « 5 étoiles », rappelant que la culture est un grand bol d’air frais après ces temps difficiles qui ont touché toute la planète. Avant de présenter la saison, je souhaiterais donc vous citer ses mots, qui retranscrivent parfaitement ce que cette nouvelle saison promet : « J’aime à penser que le théâtre existe pleinement dans le partage et le lien. Car oui, c’est là toute sa magie, toute sa force. Qui aime le théâtre, aime vivre des émotions sans filtre ! C’est pourquoi Le Crève-Cœur et l’ensemble des artistes qui se produisent cette nouvelle saison unissent leurs forces et vous offrent toute leur folie créatrice afin de vous permettre ces instants d’évasions si salutaires[1]. »

Un programme riche en humour et en comédie

Ce qui frappe au premier coup d’œil jeté à la nouvelle saison du Crève-Cœur ? Les mots « Humour » et « Comédie » reviennent souvent. Et on ne va pas s’en plaindre ! Fidèle à l’habitude prise depuis quelques années, cette charmante petite salle située à Cologny propose un programme s’adressant à un public varié : on y trouve ainsi, outre des pièces de théâtre à proprement parler, un one-man-show, un spectacle d’opéra-théâtre ou encore un spectacle jeune public.

La saison s’ouvrira ainsi le 22 septembre, avec Encore une fois, de la Cie Comiqu’opéra. Après le succès du Blues du perroquet, qui mélangeait théâtre, opéra et one-man-show, on réitère en quelque sorte l’expérience, en allant encore plus loin. Au théâtre, on propose ainsi au spectateur de faire comme s’il était au cinéma, pour assister à un opéra. Avec les outils du théâtre, il sera question de montrer une représentation d’opéra comme si elle était diffusée en direct, avec interviews et autres interventions à l’appui. Ce qui caractérise le mieux ce spectacle ? Sans doute cette phrase d’accroche : « Et parfois même, on fait semblant de faire semblant. » Plus besoin d’hésiter entre opéra, théâtre et cinéma, le Crève-Cœur les a réunis pour vous !

Dès le 17 novembre, c’est Simon Romang qui montera sur scène pour interpréter son one-man-show, Charrette ! Vous l’avez sans doute aperçu sur rts1 pendant le confinement, à la tête de l’émission On se bouge tous les matins. Ce fils de paysan, né au pied du Jura et lauréat de plusieurs prix d’humour, propose ici son premier spectacle, qui sent bon le terroir !

Rendez-vous ensuite en 2021 pour le théâtre à proprement parler, avec un mot d’ordre : la comédie ! C’est l’humour anglais qui sera d’abord présent, avec Trahisons d’Harold Pinter. La thématique est on ne peut plus connue : l’adultère, au milieu d’un huis clos. Oui, mais… cette fois-ci, il est construit à rebours, d’où l’originalité de cette tragi-comédie qui promet. Après l’Angleterre, direction l’Italie, avec un vaudeville signé Dario Fo et Franca Rame, dans une mise en scène d’Antony Mettler. Amour, tromperies, vacillement du couple seront au programme de cette comédie, dès le 2 mars ! Enfin, Joan Mompart mettra en scène D’Eux, de Rémi de Vos. Cette fois-ci, il sera question de famille et de deux frères, et encore une fois, tout partira en vrille : une comédie piquante, qui traite des rapports humains avec finesse et humour, comme Rémi de Vos en a le secret.

Afin de conclure la saison, le Crève-Cœur propose de reprogrammer un spectacle qui n’a pas pu avoir lieu cette année, pour les raisons que l’on connaît. Les plus jeunes auront l’occasion de découvrir le théâtre avec un spectacle écrit par un auteur que nous avons tous lu durant notre enfance : Roald Dahl. Dans Les Minuscules, c’est l’histoire du Petit Louis, un enfant très curieux qui fera la rencontre du peuple des Minuscules, dans la forêt, le tout conté par Paola Pagani.

Trois dimanches particuliers

Après le succès des brunchs du dimanche ces dernières saisons, le Crève-Cœur innove encore en invitant Mélanie Croubalian pour trois lives. Après huit ans passés à présenter Entre nous soit dit sur les ondes de la 1ère, l’animatrice reprend ce format, en recevant des artistes et créateurs sur la scène du théâtre. Le 11 octobre, c’est Robert Sandoz, nouveau directeur du Théâtre du Jura, qui ouvrira les feux. Le 31 janvier 2021, place à Valentin Rossier, initiateur du projet de la Tour Vagabonde et grand amateur des revisites de classiques. Enfin, le 16 mai, place à Joan Mompart, en plein milieu des représentations de D’Eux.

Que vous soyez amateurs de théâtre, d’opéra ou même de cinéma, friands de comédie et d’humour, la nouvelle saison du Crève-Cœur promet ! Rendez-vous donc dès le 22 septembre pour une saison qui s’annonce riche en couleurs et en événements !

Fabien Imhof

Le programme complet est à retrouver sur le site du Crève-Cœur.

Photo : © Le Crève-Coeur

[1] Voir https://lecrevecoeur.ch/spectacle/edito-2020-2021/.

Fabien Imhof

Titulaire d'un master en lettres, il est l'un des co-fondateurs de La Pépinière. Responsable des partenariats avec les théâtres, il vous fera voyager à travers les pièces et mises en scène des théâtres de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code