CDD 10 – « Wanda » et « Camion variations »

En guise d’apéritif avant C’est Déjà Demain, La Pépinière a posé 3 questions à chaque troupe ou artiste présent.e au festival. Découvrez aujourd’hui les deux premiers projets : Wanda d’Eva Lambillon et Camion Variations, par Marguerite Complexe. Ces deux spectacles seront à voir au Théâtre du Loup les 5 et 6 avril.

La Pépinière : Vous avez été sélectionnée pour participer au festival C’est Déjà Demain.En quoi une présence à un festival dédié à la jeune création est-il important pour vous ?

Éva Lambillon : C’est important pour moi de partager mon travail à d’autres personnes que le public auquel je suis habituéx. Ces trois dernières années, j’ai plutôt présenté des choses devant des ami.e.x.s ou collègues de ma formation en danse à La Manufacture.
De plus, je sens que ce cadre de festival, qui rappelle que ce sont des « jeunes » projets, qui n’ont donc pas eu 10 ans de temps de recherche avant, sont encore des moments d’essais. Cela permet de pouvoir encore, un peu, se tromper. Et en même temps, je sens que ma pièce Wanda est vraiment finie et n’est plus en état de recherche. Je crois beaucoup en cette pièce ! Et c’est sûrement grâce à sa fraîcheur et à cette opportunité que me donne le festival.

La Pépinière : De quoi sera-t-il question dans votre spectacle ? Pourriez-vous le présenter en quelques mots ?

Éva Lambillon : C’est le solo d’unx sorcièrex. Wanda, c’est son nom. Wanda est une créature, un enfant, un vieux, une animale, une personne queer ; un corps hors de la norme. Le mouvement vient tordre la perception puis est source de vie intense. Wanda invite à vivre une catharsis. Et aussi à jouer. Avec les mouvements de ce monde.

La Pépinière : Pourquoi faut-il absolument venir voir VOTRE spectacle ?

Éva Lambillon : Parce que ce solo invite à sortir de ses cages, de son âge et de sa rage. Mais ce sera aussi doux et sans orage (quoique, après cette neige de printemps, qui sait??)

La Pépinière : Vous avez été sélectionnées pour participer au festival C’est Déjà Demain.En quoi une présence à un festival dédié à la jeune création est-il important pour vous ?

Marguerite Complexe : C’est une chance de pouvoir rencontrer un public plus large de spectateur.ice.s professionnels ou non et aussi de bénéficier de super espaces de répétition à L’Abri ou au Théâtre St-Gervais en préparation des représentations. Être choisies à la fête du théâtre c’est également la possibilité de prendre le temps pour se retourner sur le chemin parcouru  depuis la naissance de l’idée, en 2019 : les temps de travail dans l’économie des moyens, un peu de notre côté avec des soutiens qui sont venus petit à petit comme celui du Zinéma à Lausanne ou du théâtre Nicole Loraux à Paris. On espère que ça va continuer à s’étendre.

La Pépinière : De quoi sera-t-il question dans votre spectacle ? Pourriez-vous le présenter en quelques mots ?
Marguerite Complexe : C’est l’histoire d’un film qui n’a pas pu se faire dans les conditions qu’espérait Marguerite Duras, alors elle a décidé que le film se résumerait à la lecture du scénario par elle et Gérard Depardieu dans son salon des Yvelines. À l’époque de sa sortie à Cannes, le film a fait beaucoup parler de lui, des gens sont carrément sortis de la salle. Sur scène nous ne lisons pas le scénario, nous avons adapté le geste : on écoute le film et on le répète devant les spectateur.ice.s. C’est l’histoire d’un voyage en stop, une rencontre entre une vieille dame qui parle beaucoup et un chauffeur poids lourd plutôt taiseux. Sahar et moi sur scène on joue au Camion, on  joue à refaire le film.
La Pépinière :  Pourquoi faut-il absolument venir voir VOTRE spectacle ?
Marguerite Complexe : On compte sur l’imagination des spectateur.ice.s, sur le goût du voyage et l’envie de la rencontre.
Propos recueillis par Fabien Imhof
Photos : © C’est Déjà Demain (logo), Éva Lambillon et Marguerite Complexe

Fabien Imhof

Titulaire d'un master en lettres, il est l'un des co-fondateurs de La Pépinière. Responsable des partenariats avec les théâtres, il vous fera voyager à travers les pièces et mises en scène des théâtres de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code