Les Guides à pattes : des Lacustres aux dinos !

L’été, c’est la saison idéale pour foncer vers de nouveaux horizons et… remonter le temps ! Plongez sans tarder dans deux ouvrages jeunesse, découverts au Laténium de Hauterive (NE) : La vie des Lacustres et Dinosaures, mammouths & Cie, publiés dans la collection « Les Guides à pattes » (éditions Infolio).

Pandémie oblige, les voyages se font plus locaux, plus durables – plus culturels, aussi. Voilà longtemps que je rêvais de découvrir certaines régions de Suisse : l’été 2021 a été l’occasion parfaite. Mes pérégrinations m’ont emmenée dans un lieu fascinant : le Laténium – autrement dit, le parc et musée d’archéologie suisse de Hauterive, au bord du lac de Neuchâtel.

Une remontée dans le temps

Bien plus qu’un musée, le Laténium se présente comme une remontée dans le temps puisque, du moyen âge au paléolithique, il propose en quelques 3’000 objets un parcours thématique à travers 500 siècles d’histoire régionale, au sein d’une exposition permanente intitulée « Hier… entre Méditerranée et Mer du Nord ». Jusqu’au 9 janvier 2022, le musée accueille également une exposition temporaire, « Des choses », qui prend comme vedettes des « objets archéologiques déroutants, voire dérangeants, que leur singularité confine au registre de l’anecdotique ou du “divers”[1] » : collection préhistorique de coquillages, jouets d’enfant de plus de 5’000 ans, serviettes hygiéniques du passé… c’est une autre facette de la vie de nos ancêtres qui se dévoile, au gré des petits objets du quotidien. Enfin, si vous préférez les activités en extérieur, le parc du Laténium appelle à la promenade, au gré de vestiges monumentaux ou de reconstructions plus vraies que nature.

Le patrimoine archéologique… autrement !

C’est dans ce cadre que j’ai mis la main sur deux ouvrages tirés de la collection « Les Guides à pattes », dont je vous avais parlé il y a quelques temps. Pour mémoire, « Les Guides à pattes » sont une collection d’ouvrages pédagogiques disponibles en trois langues (français, allemand et anglais), qui propose au jeune public de découvrir les hauts lieux du patrimoine archéologique suisse. « Les Guides à pattes » réunissent ainsi différents acteurs du monde scientifique, de la recherche et de la médiation culturelle. De la vraie vulgarisation, qui joue sur l’humour et le côté ludique pour emmener son lectorat à travers le passé (préhistoire, époque romaine, moyen âge) et les régions géographiques (de Fribourg à Lausanne, en passant par Zoug, Avenches ou encore Bâle). Chaque ouvrage de la collection a pour personnage principal un animal (une poule, un ours, un chien…), qui servira de guide pour cette aventure à travers le temps.

Au Laténium, j’ai évidemment jeté mon dévolu sur le numéro de la collection dédié au site exceptionnel de Hauterive : La vie des Lacustres. Direction le Néolithique, dans un village 100% lacustre, en compagnie de la chienne Mati et de ses trois adorables petits chiots ! Grâce à eux, j’ai pu prolonger ma visite au Laténium en mots et en images. Désormais, la vie des Lacustres n’a plus de secrets pour moi : construction des habitations, confection des vêtements et des bijoux, commerce, spiritualité, gestion des matières premières, élévations de mégalithes… je suis incollable ! Mati a été une guide hors-pair, même si ses chiots lui ont donné du fil à retordre, avec leurs nombreuses bêtises…

Après ce dépaysement lacustre, j’ai continué à remonter le temps, pour me retrouver en plein Jurassique, au cœur du Jura. Dans Dinosaures, mammouths & Cie, c’est Allie, une jeune allosaure (plus dangereuse que le féroce tyrannosaure !), qui m’a servie de guide. Ensemble, nous avons rencontré un vieux paléontologue, aux petits airs de Sean Connery. Il nous a appris que le massif du Jura, il y 164 millions d’années, n’avait rien d’une chaîne de montagnes… c’était un groupe d’îles, au cœur de l’océan Thétys. Des Bahamas pour les dinosaures, en somme ! Comme la chienne Mati, Allie a été une guide merveilleuse : j’ai non seulement enrichi mes connaissances en matière de faune et de flore jurassique, mais également découvert les subtilités du métier de paléontologue (recherche d’empreintes, de fossiles…). Avec Allie, nous avons parcouru toute la ligne du temps, pour voir la formation géologique du Jura et découvrir les espèces qui ont succédé aux dinosaures : oiseaux, mammifères (petits et grands)… jusqu’à l’arrivée de l’homme de Néandertal, dont les premières traces remontent à 80’000 ans. Après cette lecture, je n’ai qu’une envie : visiter les différents sites liés au JURASSICA Museum de Porrentruy, l’institution partenaire de ce volume des « Guides à pattes » !

Une collection à ne pas manquer !

Vous l’aurez compris : la collection « Les Guides à pattes » est pour moi un véritable coup de cœur, parce qu’elle s’appuie sur de vraies découvertes archéologiques, dans nos régions ; parce qu’elle met en valeur le travail des scientifiques, archéologues comme paléontologue ; parce qu’elle montre aux enfants (et aux parents !) que la science peut être aussi passionnante qu’amusante ! Mais si j’apprécie particulièrement ces ouvrages, c’est sans doute grâce à la plume enjouée de Lucile Tissot (accompagnée par Karine Meylan, pour le volume consacré aux Lacustres) et les dessins aussi attachants que précis de Bernard Reymond.

En tout cas, ouvrez l’œil : je n’ai pas fini de vous parler des « Guides à pattes »… À bon entendeur !

Magali Bossi

Références :

Karine Meylan et Lucile Tissot (texte), Bernard Reymond (illustrations), La vie des Lacustres, Gollion, Infolio, coll. Les Guides à pattes. Préhistoire volume 1, 2016, 32p.

Lucile Tissot (texte), Bernard Reymond (illustrations), Dinosaures, mammouths & Cie, Gollion, Infolio, coll. Les Guides à pattes. Hors-série 1, 2020, 36p.

https://lesguidesapattes.ch/

https://www.infolio.ch/

Photos : ©Magali Bossi

[1] Voir le site internet du Laténium, ici !

Magali Bossi

Magali Bossi est née à la fin du millénaire passé - ce qui fait déjà un bout de temps. Elle aime le thé aux épices et les orages, déteste les endives et a une passion pour les petits bols japonais. Elle partage son temps entre une thèse de doctorat, un accordéon, un livre et beaucoup, beaucoup d’écriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code