Dans ma hotte à lectures… des bouquins d’Olivier May !

Vous ne savez pas quoi demander au Père Noël ? Vous cherchez un cadeau parfait à mettre sous le sapin ? Je vous propose une série d’articles de saison, intitulée « Dans ma hotte à lectures ». Au programme ? Plein d’idées de livres à (re)découvrir, dans des styles très différents. Aujourd’hui, quatre ouvrages jeunesse signés Olivier May sont à l’honneur !

Aux éditions uTopie : Piège à Ourouk

« C’est en Mésopotamie, la plaine fertile qui s’étale entre les fleuves Tigre et Euphrate que les Sumériens ont bâti une brillante civilisation, il y a plus de six mille ans. » (p. 97)

La Mésopotamie, c’est là que nous emmène Olivier May… et plus précisément, dans la riche cité d’Ourouk, une des plus florissantes du pays de Sumer. Olivier May est un passionné du passé : dans une autre vie, il a fait des études d’anthropologie, d’archéologie et d’histoire, mais aussi de la recherche en préhistoire. Voilà qui explique qu’avec lui, on remonte le temps sans problème !

Nous voici 3’500 ans avant notre ère, dans les rues d’Ourouk. Nos héros sont deux enfants : Choulgui, le fils de l’intendant du roi, et Sauska, la petite esclave qui est à son service. Malgré leur rang social différent, tous deux ont noué une solide amitié – une amitié qui a permis de venir à bout du handicap dont souffre Sauska : la fillette est muette depuis sa naissance. Qu’importe ! Choulgui et Sauska, très ingénieux, ont mis au point une méthode de communication basée sur les pictogrammes, ces signes qui permettront bientôt aux Sumériens d’écrire les premières phrases de l’histoire humaine. Mais les rues d’Ourouk ne sont pas sûres et un sombre complot se trame. Des espions venus d’une ville rivale menacent le pouvoir du roi et ont réussi à corrompre certains membres du clergé d’Innana, la déesse protectrice d’Ourouk. Lorsque Choulgui se fait enlever, c’est Sauska qui devra mener l’enquête et se faire comprendre par les adultes, afin de sauver son ami. Un voyage passionnant dans les débuts de l’écriture, où suspense rime avec histoire. Une autre manière d’apprendre la tolérance et l’amitié avec, comme cerise sur le gâteau, la possibilité d’inventer vos propres pictogrammes sumériens en fin d’ouvrage !

Aux éditions Auzou Suisse : Les Enfants de Morat et Grandson

« En ce matin glacial, le brouillard qui plombe l’atmosphère depuis la veille peine à se dissiper. Après dix jours de canonnade, le château de Grandson résiste toujours. Chaque nuit, les défenseurs colmatent les blessures de la muraille, veillant à ce que nulle brèche ne s’ouvre. » (p. 18)

Rien ne va plus, en 1476 ! La forteresse de Grandson, qui appartient aux Confédérés, est assaillie par le duc de Bourgogne, le redoutable Charles le Téméraire. Son but ? Venir en aide à son alliée, la Maison de Savoie et concurrencer ainsi la puissance de Berne (membre de l’alliance confédérale depuis 1353) qui lorgne sur le Pays de Vaud alors en mains savoyardes… Bref, c’est dans un joli panier de crabes géopolitique qu’Olivier May nous emmène cette fois-ci, pour ce nouvel opus de la collection « Les Enfants de… » qui compte déjà une dizaine de numéros aux éditions Auzou.

Avec Les Enfants de Morat et Grandson, c’est un nouveau pan de l’histoire helvétique que l’on revisite : celui d’un XVe siècle émaillé de conflits, qui va peu à peu voir la future Suisse se positionner comme une puissance avec laquelle il faut compter. Mais bien sûr, l’aventure ne serait pas complète sans des héros aux caractères bien trempés – à savoir Maria, la fille d’Adrian de Bubenberg (le commandant de Morat), et Gottfried, son cousin et le fils du commandant de Grandson. Ensemble, ils vont devoir survivre à ces temps de guerre. Y arriveront-ils ?

Aux éditions Auzou Suisse : Deviens le héros. Au temps de la cathédrale de Lausanne

« Ton père t’attend avec l’architecte. Il t’apprend que maître Jacques vient de l’engager pour terminer de sculpter la rose de la cathédrale de Lausanne, qui est en construction. […] Tu pourras accompagner ton père avec un de tes frères. Vous l’aiderez sur le chantier et vivrez avec lui chez une logeuse, sur le port. » (chap. 1)

Dans ce livre-jeu, Olivier joue réellement la carte de l’immersion historique. Sous sa plume, vous devenez une héroïne qui n’a pas froid aux yeux, fille d’un tailleur de pierre. Car oui, malgré le titre, vous incarnez bel et bien une héroïne… au caractère bien trempé ! Nous sommes en plein XIIe siècle et la cathédrale de Lausanne, au bord du Léman, s’élève peu à peu. Au fil des chapitres, vous allez vous familiariser avec le passé du Pays de Vaud et des villes environnantes : vous croiserez des convoyeurs de pierre, des artisans et des architectes réputés, des nobles et des gentes dames… mais aussi des pirates, qui sévissent sur le lac, et n’hésitent pas à menacer votre vie ! Et si les choses étaient plus compliquées que cela ?

À la fin de chaque chapitre, deux choix vous sont offerts – deux portes qu’il vous faudra choisir d’ouvrir… ou pas. Comme dans tous les livres-jeux, de vos décisions dépendra l’avancée de l’intrigue. Serez-vous une jeune fille sage et prudente… ou, au contraire, une damoiselle qui ne craint pas le danger ? Des choix différents vous feront découvrir des destinées différentes, mais toutes aussi valables les unes que les autres : finirez-vous abbesse à la tête d’une congrégation importante ? Femme mariée à un riche négociant ? Tailleuse de pierre travestie en homme sur les chantiers (car les femmes n’ont pas le droit d’exercer ce métier) ? Guérisseuse… ou pirate ? À vous de choisir – car, après tout, c’est vous l’héroïne !

Aux éditions Auzou Suisse : La Suisse en 100 personnalités

« Découvrez 100 personnalités qui ont marqué la Suisse, chacune à leur époque, comme Guillaume Tell, Adélaïde, Alberto Giacometti, Ruth Dreifuss […]. Artistes, politiques, écrivains, médecins, sportifs, savants, acteurs, militaires, aventuriers… d’hier et d’aujourd’hui, prenez plaisir à explorer le parcours de ces femmes et de ces hommes incroyables ! » (quatrième de couverture)

Voyager dans le temps peut aussi prendre des allures de rencontres… et c’est justement ce que propose Olivier May dans La Suisse en 100 personnalités ! Parce que des personnages, promis juré, on va en rencontrer pléthore dans cet ouvrage. De l’Antiquité au XXIe siècle, vous rencontrerez les hommes et les femmes qui ont fait de la Suisse ce qu’elle est aujourd’hui. Si elles et ils ne sont pas toujours suisses, toutes et tous ont apporté quelque chose à ce pays. Certains noms vous diront probablement quelque chose : Henri Dunant, Carla Del Ponte, Émilie Gourd, Nicolas de Flüe, S. Corinna Bille ou encore Madame de Staël… d’autres seront peut-être un peu plus mystérieux – Lina Bögli, Rodolph Brun, Lux Guyer ou encore Anna Göldi.

Ce qui est sûr, en tout cas, c’est qu’Olivier May dresse leur portrait avec beaucoup de précision. La biographie de chaque personnage retrace les grandes lignes de sa vie, de sa carrière et de sa philosophie… et le tout s’accompagne de petites anecdotes plus amusantes, qui éclaire des pans moins connus de leur vie. Chaque parcours est, à sa manière, inspirant – en particulier pour les portraits féminins, qui présentent plusieurs pionnières, artistes et penseuses n’ayant pas hésité à aller contre les idées reçues de leur temps. On saluera également les illustrations colorées de Leanne Daphne, qui donnent du peps à toutes ces histoires !

En attendant le prochain numéro de « Dans ma hotte à lecture »,
n’oubliez pas : lire, c’est bon pour la santé !

Magali Bossi

Références :

Olivier May, Piège à Ourouk, Lausanne, uTopie, 2022, 103p.

Olivier May, Les Enfants de Morat et Grandson, Paris, Auzou, 2022, 96p.

Olivier May, Deviens le héros. Au temps de la cathédrale de Lausanne, Paris, Auzou, 2022,120p.

Olivier May, La Suisse en 100 personnalités, Paris, Auzou, 2022, 144p.

Photo : © Magali Bossi

Magali Bossi

Magali Bossi est née à la fin du millénaire passé - ce qui fait déjà un bout de temps. Elle aime le thé aux épices et les orages, déteste les endives et a une passion pour les petits bols japonais. Elle partage son temps entre une thèse de doctorat, un accordéon, un livre et beaucoup, beaucoup d’écriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *