Découvertes en itinérance pour le TFM en 2023

Le Théâtre Forum Meyrin a dévoilé sa seconde partie de saison et promet de vibrantes découvertes pour le premier semestre 2023. Le menu est varié et alléchant. Petit tour d’horizon de ce début d’année qui vous attend, dans différents lieux meyrinois.

Le chantier « Coeur de Cité » empêchant pour l’instant l’accès au Théâtre, la suite de la saison du TFM se déroulera encore en itinérance. Qu’à cela ne tienne, la programmation a de quoi faire rêver : cirque, marionnettes, conférence décalée, danse, arts de la rue… nous dit-on dans une newsletter pleine d’enthousiasme ! Et alors que l’année se terminera avec Pandax, dont nous vous parlerons tout bientôt, on a déjà hâte d’être en 2023, pour suivre tout d’abord une odyssée poétique et mélodique. Rûna, qu’on pourra déjà voir mercredi à l’Usine à gaz, raconte l’histoire de trois amies devenues adultes et qui reçoivent une lettre de cette fameuse Rûna, la quatrième de la bande, partie en Crimée. Embarquez dans un périple vers les souvenirs et l’imaginaire… Attention, seulement deux représentations au programme !

Et après un spectacle sur la reproduction des fougères, destiné uniquement aux écoles, c’est le Festival Antigel qui fera halte à Meyrin, avec Mechanics of Distance, un spectacle de danse signé Máté Mészáros. À Meyrin Centre, les trois danseurs et le musicien rencontreront le public, pour lui proposer le spectacle ou l’enjoindre à reproduire les neuf tableaux dans une version plus participative. À découvrir les 16 et 17 février. Toujours dans le même cadre et avec le même danseur, participez à une balade chorégraphique le 18 février…

Après la pause dévolue aux vacances de février, on se retrouvera Sous la neige pour bien terminer l’hiver : à l’aula des Vergers, la Compagnie des Bestioles viendra réveiller un bestiaire enfoui sous un drap de soie, dans un ballet dansant accompagné de marionnettes. Poésie et onirisme au programme, donc ! Le mois de mars se poursuivra avec P.E.C.S., à voir dès 13 ans. Comment fabriquer un spectacle ? Quels obstacles et moments de doute se posent au moment de la création ? Autant de questions auxquelles on tentera de répondre à l’Auberge des Vergers les 9 et 10 mars.

Vous aimez les insectes ? Nuisibles est fait pour vous ! À l’aide de marionnettes représentant guêpes, mouches et autres punaises, la Compagnie Alula vous invite à découvrir le déclin de ce petit monde, sous l’œil de trois laborantines. Et de se questionner sur les raisons qui les conduisent à être décimés ainsi… Le mois de mars sera décidément chargé, avec un spectacle joué au Théâtre Saint-Gervais, dans le cadre d’un partenariat entre les deux théâtres : Tous les poètes habitent Valparaíso, où la rencontre inattendue, au Chili, entre les poèmes d’un auteur genevois signés par un quasi-homonyme et une jeune Suissesse qui rencontrer un chercheur en littérature qui travaille justement sur ces poèmes-là ! Quand les hasards de la vie nous amènent à des rencontres improbables… ce sera à voir du 17 au 26 mars.

On nous avait promis du cirque, le voici du 28 mars au 2 avril, avec Ballett, sous le chapiteau du Centre sportif des Vergers. La compagnie FahrAwaY propose de renverser la danse avec des engins improbables : chariots élévateurs, sangles, jeux de construction-destruction… Voilà qui promet, pour un spectacle à ne pas manquer ! Et qui fait d’ailleurs partie de l’offre de mini-abonnement à 30 CHF, auquel vous pourrez ajouter deux autres spectacles à choix.

Les 26 et 29 avril, spectacle très jeune public, avec Le complexe du pingouin, dès 3 ans. Alors que les manchots ne peuvent pas voler, l’un d’entre deux ne l’entend pas de cette oreille et fera tout pour réaliser son rêve et être comme les autres oiseaux… Avec des marionnettes, de la musique, de la vidéo, du dessin et même de la couture, voici une bien jolie fable sur le dépassement de soi.

13 et 14 mai : fête de la danse. L’école de Meyrin-village accueillera pour l’occasion la Compagnie Dyptik pour Mirage, un spectacle qui part du camp de réfugiés de Ballata à Naplouse, en Cisjordanie et conduira le public dans une chorégraphie pour se défendre face aux injustices de notre temps. La saison se conclura enfin du 2 au 4 juin avec le T.O.A.S.T Festival, aux quatre coins de Meyrin. Une manière de mélanger les arts pour un moment de fête et de liesse, où l’espace public sera totalement investi et les rencontres nombreuses.

Rendez-vous donc en 2023 à Meyrin, ça va bouger !

Fabien Imhof

La programmation complète et les détails sont à retrouver sur le site du Théâtre Forum Meyrin.

Photo : © Théâtre Forum Meyrin

Fabien Imhof

Titulaire d'un master en lettres, il est l'un des co-fondateurs de La Pépinière. Responsable des partenariats avec les théâtres, il vous fera voyager à travers les pièces et mises en scène des théâtres de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *