Et si on sauvait la beauté ?

Le Vaisseau d’art de la Cie Les Faiseurs de Rêve est de retour sur les places genevoises. Cette fois, place à un Éloge à la beauté. De quoi raviver celle du monde et celle qui est en nous ? Embarquement pour une expérience immersive peu commune.

Nous avions laissé le Vaisseau d’art – cet ancien Bibliobus réaménagé – avec son Don d’orgasme en forme de supplément d’âme. Le voici de retour avec un nouveau projet. En préambule, nous pouvons déjà dire que la Cie Les Faiseurs de Rêve porte bien son nom : elle emmène son public dans un univers onirique qui réenchante le monde. Le projet monté par Latifa Djerbi et son équipe d’artistes cosmiques s’appuie sur des témoignages récoltés autour de la beauté, puis sur un texte coécrit avec l’autrice Mélanie Chappuis. L’introduction de spectacle-expérience est simple : « Dostoïevski a dit “La beauté sauvera le monde’’, nous rétorquons qu’il faut sauver la Beauté ! ». Alors, prêt·e·s à embarquer dans le Vaisseau d’art pour rencontrer la Beauté ?

Une expérience intemporelle et immersive

Sur la place où est garé le Vaisseau d’art, nous sommes accueilli·e·s par un chant lyrique entonné depuis le toit du vaisseau par Sarah Bertholon et Francis Vaucher. Devant nous, les deux comédiens Beau Anobile et François Badoud dansent en agitant chacun deux drapeaux blancs. Est-ce un aperçu, une forme de beauté ? Il y a en tout cas quelque chose de gracieux, une forme de volupté et de légèreté qui se dégage de ce qui se déroule sous nos yeux ébahis. De quoi capter notre attention avant de nous inviter à enlever nos chaussures, puis d’embarquer. Le but étant de profiter au mieux de cette expérience, dont on nous invite à ne pas dévoiler trop de détails…

Nous voilà donc en train d’embarquer, les yeux fermés, dans ce Vaisseau d’art. Pour le reste, on ne vous en dira pas beaucoup plus. On évoquera simplement qu’il y est question de beauté, de sa sœur jumelle nommée bonté, de partage, d’émotions, de témoignages, de citations et autres bons mots… Car la beauté peut prendre bien des formes et survenir de façon parfois surprenante.

Cet Éloge à la beauté, c’est avant tout une expérience à partager, une manière de se reconnecter à la beauté pour la sauver. Car comment peut-elle sauver le monde, si on la laisse dépérir ? Cette beauté, elle est en chacun de nous, partout autour de nous, et c’est sans doute le message que nous invite à transmettre et à ressentir ce voyage intersidéral et intemporel. C’est aussi et avant tout un moment de partage, comme celui qui suit notre périple : les artistes cosmiques nous invitent ainsi à partager un thé, tchaï ou non, ou un jus de gingembre pour les plus téméraires, tout en discutant de notre expérience, de notre rapport à la beauté, de notre ressenti. Pour ne pas rester seul·e avec elle à la sortie…

Voilà le mystère levé… ou pas. Pour vivre et comprendre cette expérience, le mieux est encore de partir à la rencontre de la beauté en embarquant dans le Vaisseau d’art.

Fabien Imhof

Infos pratiques :

Vaisseau d’art – Éloge à la beauté, par la Cie Les Faiseurs de Rêve, sur diverses places genevoises du 24 septembre au 2 octobre 2022.

L’équipage : Beau Anobile (acrobate, comédien et musicien), François Badoud (comédien et poète), Sarah Bertholon (comédienne et chanteuse), Latifa Djerbi (comédienne), Antony Mettler (comédien), Pascale Vachoux (comédienne), Francis Vaucher (chanteuse lyrique), Loane Ruga (créateur son-lumière et musicien), Lara Beswick (musicienne et accueil) et André Berthoud (pilote du vaisseau)

https://www.lesfaiseursdereves.ch/eloge-a-la-beaute/

Photo : © Cie Les Faiseurs de Rêve

Fabien Imhof

Titulaire d'un master en lettres, il est l'un des co-fondateurs de La Pépinière. Responsable des partenariats avec les théâtres, il vous fera voyager à travers les pièces et mises en scène des théâtres de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *