L’écriture qui pousse #7 : Les chaussettes mouillées

Bienvenue dans L’écriture qui pousse ! Aujourd’hui, vous allez découvrir un des textes produits dans le cadre de nos défis littéraires. Le défi du mois de février 2021 portait le titre suivant : le fantastique du quotidien. L’idée ? Prendre la plume pour explorer les petites anomalies plus ou moins magiques qui se cachent dans notre quotidien bien réglé… et il y en a BEAUCOUP ! Quoi, tu n’as jamais entendu parlé du Gnome-qui-éteint-la-lumière-dans-le-frigo ?

Dans ce texte, Fabien Imhof vous parle d’un problème bien connu : les chaussettes mouillées… Bonne lecture !

* * *

Les chaussettes mouillées

« P***** mais m***** fait ch***** !!! »

Voilà ce que je m’exclame chaque matin. Pourquoi ? Vous en avez de bonnes, vous ! Parce que je vais à la salle de bains pour me brosser les dents, pardi ! Non, vous voyez toujours pas où je veux en venir ? Bah, je m’habille avant d’y aller, voilà ! Rhooo, vraiment ? Vous comprenez pas ? Faut tout vous expliquer à vous, hein ! J’ai des chaussettes… il y a de l’eau dans la salle de bains. Ca y est, c’est plus clair ?

Donc voilà ma question : pourquoi, systématiquement, quand je vais à la salle de bains en chaussettes, je mets le pied dans l’eau ? J’ai essayé de mettre un tapis de salle de bains, pour que ça absorbe, mais non, même avec ça, la chaussette est mouillée !

Oui, j’ai essayé de marcher à côté, je suis pas bête ! Mais comme ça aussi, la chaussette est pleine d’eau ! Non, je vous jure hein, c’est pénible…

Donc bon, je me suis posé la question. Pourquoi ?

J’ai réfléchi et je ne vois qu’une seule explication : il y a un truc magnétique. Je vous la fais courte : le magnétisme, c’est, en gros, un phénomène physique qui fait que deux objets s’attirent ou se repoussent. Donc, à mon avis, il y a un truc magnétique entre l’eau de la salle de bain et les chaussettes, je ne vois pas d’autre explication !

Les chaussettes doivent être faites dans un tissu particulier, parce qu’aucun de mes autres habits n’attire l’eau comme ça… Pareil, l’eau de la salle de bains n’est pas la même que celle de la cuisine. Jamais je n’ai les pieds mouillés dans ma cuisine ! Elle doit être chargée avec un truc particulier. Avec quoi ? Mais j’en sais rien, je suis pas physicien moi !

D’ailleurs, ça me fait penser à autre chose. Vous aussi, quand vous mettez vos chaussettes à la machine à laver, il y en a régulièrement une qui disparaît ? J’ai réfléchi, et je pense que c’est la même eau que pour la salle de bain. Sauf que, avec le tonneau qui tourne, elle est encore plus chargée, et elle attire les chaussettes. Et la rotation doit créer une sorte de mini-trou noir, ou quelque chose dans le genre… Quoi, vous avez une meilleure explication ?

Enfin bref, faut que je vous laisse, j’ai oublié un truc dans la salle de bains. Ca y est, je l’…. Eeeeet p***** mais m***** fait ch***** !!!

Fabien Imhof

Retrouvez tous les textes publiés dans le cadre
 de nos défis « l’écriture qui pousse » ICI !

Photo : © LUM3N

Fabien Imhof

Titulaire d'un master en lettres, il est l'un des co-fondateurs de La Pépinière. Responsable des partenariats avec les théâtres, il vous fera voyager à travers les pièces et mises en scène des théâtres de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code