Tribute to G. Perec : Un monde à l’envers

Cher lecteur, quelqu’un a fait glisser sous ta porte cette enveloppe que tu gardes entre tes mains. Tu t’assieds confortablement et tu commences à l’ouvrir. Ta curiosité, mon lecteur, s’accroît après avoir vu les pages pliées d’un texte écrit moitié à la machine et moitié à la main. Cette écriture désordonnée et peu soignée te dérange, mais tu décides quand-même de lui donner une chance et tu commences ta lecture. Continuer la lecture de Tribute to G. Perec : Un monde à l’envers

Et la Marmite se brisa : épisode 3

Isaac Tabazan a sorti son calepin et donne ses instructions aux deux gendarmes qui lui ont été assigné sur cette affaire. Une affaire, certes, mais pas n’importe laquelle ! Sa première en tant qu’inspecteur de la police criminelle – un titre qui, il peut se l’avouer après tous les sacrifices qu’il a fait pour en arriver là, sonne plutôt bien. Bref, une consécration, à seulement 33 ans. Continuer la lecture de Et la Marmite se brisa : épisode 3

D’après photographie : Un « ça-a-été » dans un café

Une photo noir et blanc. Une ouverture, un temps d’exposition, une balance des gris. Clic. Un instant, un sentiment de vie devenu immobile, figé, immortalisé pour toujours. Des chaises, dont on ne voit que le dossier, sur lesquelles des hommes, des femmes se sont assis, pour un rendez-vous, pour boire un café, un thé, pour attendre un ami, Continuer la lecture de D’après photographie : Un « ça-a-été » dans un café

Barthes y es-tu ? : Le Black Friday

Hier, à la radio, il y avait un jeune chanteur qui chantait : « Des vêtements on en a un différent pour chaque jour, on est des esclaves pleins d’argent ». Paroles qui ont un impact très fort, surtout en novembre, quand il est impossible de se promener en ville sans être attaqués par les nombreux panneaux publicitaires faisant la promotion des prix fous de l’imminent « Black Friday ». Continuer la lecture de Barthes y es-tu ? : Le Black Friday

Et la Marmite se brisa : épisode 2

La sonnette du minuteur retentit dans la petite cuisine de Miss Apfel. Cette dernière accourt, enfile son gant de cuisine et ouvre précautionneusement le four. Elle en ressort un cake chocolat-banane, qui parfume toute la pièce. Alors qu’elle pose le moule sur le dessous de plat, elle jette un œil à l’horloge accrochée au mur : il n’est pas 9h, le petit-déjeuner est prêt et Heidi ne va pas tarder à arriver. Continuer la lecture de Et la Marmite se brisa : épisode 2

Révélation

Aujourd’hui, dans une période pour le moins troublée au niveau politique, sanitaire et même médiatique, nous donnons la parole à Olivier May, un auteur qui n’a pas la langue dans sa poche. Dans « Révélation », il vous propose de tordre le cou à la bien-pensance – pour en extirper la substantifique hypocrisie. Continuer la lecture de Révélation