Raoul, le tisserand d’aventures

Une réflexion sur “Raoul, le tisserand d’aventures”

  1. oui … immense poésie, ça c’est sûr. mais aussi personnage hyperactif, comme tu l’as écrit laure-elie. alors moi parfois je me suis mis à espérer que james thierrée s’arrête de « faire » pour simplement « être ». cette création super originale et d’une grande richesse manque pour moi de moments d’arrêt, de respiration, de moments où le personnage savoure et du coup, nous aussi. tout va trop vite, un grand zapping permanent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code