Du jardin au balcon : épisode 16

C’est le printemps ! Des jardins aux balcons, la belle saison est là… mais, quand on est enfermé.e.s à l’intérieur, difficile d’en profiter.

Du jardin au balcon est un projet d’écriture participative qui veut remédier à cette situation. La Pépinière a réuni des rédacteurs très différents – amateurs, confirmés, loufoques, sérieux, timides ou exubérants. Un seul mot d’ordre : faire vivre le printemps, en observant ce qui est là – de l’autre côté de la fenêtre, sous le balcon, dans le jardin.

Entre le feuilleton et le cadavre exquis, Du jardin au balcon vous accompagnera chaque jour dans un texte évolutif et des aventures rocambolesques. À l’issue du projet, nous aimerions envoyer gracieusement le texte ainsi produit aux EMS du canton, afin d’apporter à leurs pensionnaires un peu de printemps, en cette période troublée.

Alors, vous nous suivez ? C’est parti !

Retrouvez le début du feuilleton ICI !

* * *

Épisode 16 : la tente

Skipy se penche vers Aglaë pour lui faire part de ses dernières découvertes.

« Bon, Sherlock, tu es prête ? J’ai peut-être résolu le mystère. Et même retrouvé le perroquet. »

Sherlock ?! pense Aglaë. Bon, pourquoi pas : Skipy peut faire un Dr. Watson acceptable – et Sidoine, avec sa moue hautaine, un Moriarty plus que convainquant. La jeune femme s’impatiente :

« Hé bien alors ??? »

« Doucement, doucement ! J’ai dit peut-être. Je ne suis pas sûr – en furetant dans le zoo, je suis tombé sur un truc étrange. Viens voir. »

À la suite de Skipy, Aglaë s’enfonce dans les profondeurs du zoo. Plus elle avance, plus il lui semble que la Place de Sardaigne, d’ordinaire si ensoleillée, s’assombrit. On se croirait presque dans une jungle, avec toutes ces plantes et branchages qui dépassent des cages… sans compter une curieuse moiteur qui devient de plus en plus étouffante. Suivant Skipy, Aglaë emprunte de petites allées encombrées d’objets – râteaux, bottes de paille, seaux, jouets pour tigrounets en mal d’amusement… un sacré fouilli ! Soudain, les deux compères arrivent devant une drôle de tente bariolée. Un écriteau annonce mystérieusement : Prêts à découvrir un autre monde ?

« C’est quoi, ce truc ? » fait Aglaë, pas franchement rassurée.

« Chais pas. Une sorte d’attraction ? »

TOC-TOC-TOC ! TOC-TOC-TOC !! TOC-TOC-TOC !!!

« Hé, mais le bruit est de plus en plus fort ! » remarque Aglaë. TOC-TOC-TOC ! « Et ça vient de là-dedans… y’a quoi, dans la tente ? »

Skipy hausse les épaules :

« Heu… je sais pas. Je cherchais l’origine du bruit… et ça m’a mené là – et tout d’un coup, Kiri est arrivé et a disparu dans la tente. »

« Disparu DANS la tente ? Il faut immédiatement aller le chercher et résoudre ce mystère ! »

TOC-TOC-TOC. Aglaë a déjà saisi un pan du tissu pour dégager l’entrée, bien décidée à retrouver son perroquet et à clore son enquête – quand soudain, une voix l’arrête :

« Si j’étais vous, je n’irais pas par là. »

Damned ! C’est Moriarty… heu… Sidoine et son canard. Cette fois, Aglaë voit rouge :

« Et on peut savoir pourquoi ? Elle est à toi, cette tente ? »

Sidoine lève les mains (TOC-TOC-TOC !) ; le canard lâche un coin-coin. TOC-TOC-TOC !

« Non, elle n’est pas à moi. Mais je sais que si vous rentrez là-dedans, vous n’êtes pas sûrs d’en ressortir vivants. Vous feriez mieux d’oublier ce TOC-TOC-TOC. Je le sais, parce que ça m’est arrivé à moi aussi. »

« N’importe quoi ! » rétorque Aglaë en écartant le tissu. TOC-TOC-TOC. « Pas sûrs d’en ressortir vivants, hein ? Arrête ton char ! C’est ce qu’on va voir. Tu viens, Skipy ? »

Franchissant l’entrée sombre de la tente, elle perd brusquement pied et tombe-tombe-tombe, pour atterrir…

… EN PLEIN MILIEU D’UNE JUNGLE !!!

Magali Bossi

La suite, c’est par ICI !

Et pour retrouver tous les épisodes, c’est par LÀ !

Photo : © Fabien Imhof

Magali Bossi

Magali Bossi est née à la fin du millénaire passé - ce qui fait déjà un bout de temps. Elle aime le thé aux épices et les orages, déteste les endives et a une passion pour les petits bols japonais. Elle partage son temps entre une thèse de doctorat, un accordéon, un livre et beaucoup, beaucoup d’écriture.

Une réflexion sur “Du jardin au balcon : épisode 16

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *