Du jardin au balcon : épisode 22

C’est le printemps ! Des jardins aux balcons, la belle saison est là… mais, quand on est enfermé.e.s à l’intérieur, difficile d’en profiter.

Du jardin au balcon est un projet d’écriture participative qui veut remédier à cette situation. La Pépinière a réuni des rédacteurs très différents – amateurs, confirmés, loufoques, sérieux, timides ou exubérants. Un seul mot d’ordre : faire vivre le printemps, en observant ce qui est là – de l’autre côté de la fenêtre, sous le balcon, dans le jardin.

Entre le feuilleton et le cadavre exquis, Du jardin au balcon vous accompagnera chaque jour dans un texte évolutif et des aventures rocambolesques. À l’issue du projet, nous aimerions envoyer gracieusement le texte ainsi produit aux EMS du canton, afin d’apporter à leurs pensionnaires un peu de printemps, en cette période troublée.

Alors, vous nous suivez ? C’est parti !

Retrouvez le début du feuilleton ICI !

* * *

Épisode 22 : une aide inattendue

Personne ne dit rien. Le souffle coupé, ils réfléchissent… Sidoine se met à geindre :

« On ne sortira jamais d’ici, je ne sais pas qui a eu cette stupide idée d’entrer là et d’abord… »

« Arrête de te lamenter ! » lui répond Skipy. « Il faut trouver une solution – et vite. »

Sidoine se reprend et considère le problème d’un œil nouveau :

« Bon. Il faudrait arriver jusqu’au mécanisme pour trouver ce qui cloche… mais comment faire ? »

S’en suit un conciliabule d’où jaillissent milles propositions. Les minutes passent, ils commencent à se décourager… mais… alors que tout semble perdu…

« Oh, regardez ! » s’exclame Sidoine. Un machaon géant ! »

À quelques pas d’eux vient de se poser un splendide (et immense) papillon aux ailes jaunes et noires… qui leur dit :

« Je ne suis pas géant, voyons ! C’est vous qui êtes minuscules ! »

Effarement : le lépidoptère parle ! Pour le coup, même Kiri a le bec cloué. Le papillon profite de leur surprise pour ajouter :

« Ne faites pas ces têtes ; on dirait que vous n’avez jamais vu de papillon qui parle ! Mais trêve de plaisanterie, nous avons peu de temps. Je peux vous aider. Je suis une fée – et je déteste cet ogre de malheur ! Rien ne me ferait plus plaisir que d’aider son prochain repas à lui échapper… »

« Tu as un plan ? » demande Skipy, toujours pragmatique.

« Facile ! Pour sortir, il suffit d’attendre que l’ogre s’endorme. Ça ne saurait tarder : je viens de le saupoudrer d’une poudre somnifère… »

Et, en effet… rrrrrooooonnnnzzzzzzzzRRRRRRROOOOONNNNZZZZZZZZZZ

« Vite, pas de temps à perdre ! Montez sur mon dos et… accrochez-vous ! » s’exclame le papillon-fée.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le papillon s’envole, sort par l’ouverture et plonge en piqué, laissant le coucou derrière lui. Enfin, il se pose sur une pierre et laisse descendre ses passagers :

« Je ne peux pas vraiment vous aider davantage. Pour retrouver votre monde, vous allez devoir vous adresser à plus sage. Suivez ce sentier, entre les herbes : il vous mènera à une orchidée sauvage qui abrite un de mes amis… il saura vous aider. Mais attention aux dangers… bonne chance ! »

Et le papillon s’envole, les laissant absolument seuls. Seuls ?

Nicole Crausaz

La suite, c’est par ICI !

Et pour retrouver tous les épisodes, c’est par LÀ !

Photo : © Fabien Imhof

Une réflexion sur “Du jardin au balcon : épisode 22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *