Du jardin au balcon : épisode 31

C’est le printemps ! Des jardins aux balcons, la belle saison est là… mais, quand on est enfermé.e.s à l’intérieur, difficile d’en profiter.

Du jardin au balcon est un projet d’écriture participative qui veut remédier à cette situation. La Pépinière a réuni des rédacteurs très différents – amateurs, confirmés, loufoques, sérieux, timides ou exubérants. Un seul mot d’ordre : faire vivre le printemps, en observant ce qui est là – de l’autre côté de la fenêtre, sous le balcon, dans le jardin.

Entre le feuilleton et le cadavre exquis, Du jardin au balcon vous accompagnera chaque jour dans un texte évolutif et des aventures rocambolesques. À l’issue du projet, nous aimerions envoyer gracieusement le texte ainsi produit aux EMS du canton, afin d’apporter à leurs pensionnaires un peu de printemps, en cette période troublée.

Alors, vous nous suivez ? C’est parti !

Retrouvez le début du feuilleton ICI !

* * *

Épisode 31 : la femme aux yeux clairs

La femme aux yeux clairs et cheveux argentés s’approche de l’Ancien, le prend doucement dans ses bras. Elle lui chuchote à l’oreille :

« La fleur ne rêve pas de l’abeille. Elle fleurit et l’abeille vient à elle ».

Ils restent enlacés, longtemps. Sans un mot. Un silence d’amour emplit la boutique.

« Hansel… »

Nos trois amis sont abasourdis et émerveillés, très  émus. Même Kiri a le bec cloué, pour une fois.

« J’ai toujours su que tu viendrais un jour », dit l’Ancien. « J’ignorais simplement quand. »

Il la regarde. La touche.

« Les mêmes yeux, le même sourire. Ô ma chère petite Fée ! Ma petite Fée à moi, ma Fée de la Forêt Noire. Dis-moi que c’est toi, que c’est vraiment toi. Si tu savais comme j’ai pleuré. J’ai tant pleuré. Je suis devenu aigri et con… j’ai même… »

La femme l’interrompt :

« Heureux les silencieux. Heureux les rigides et les doux, ceux qui ne croient plus au mouvement, mais à l’enfance de l’âme. Heureux les va-nu-pieds, les sans-le-sou et sans-souci. C’est le bout du chemin mon aimé, c’est le début d’une nouvelle vie à deux, le début d’une grande aventure ! »

Sidoine croit reconnaître la voix de l’orchidée… mais alors, « l’ami commun » qu’ils devaient chercher, selon les paroles de l’orchidée, c’était Hansel l’Ancien ! Il se tourne vers ses deux compères, leur prend les mains et ébahis, ils entament une ronde endiablée, en signe de joie.

La femme-orchidée, leur adresse un grand sourire :

« Dès que l’abeille s’est envolée avec vous sur son dos, je vous ai suivis. Vous étiez ceux que j’attendais depuis si longtemps. À peine avais-je posé le pied sur le petit nuage qui vous a ramené dans le monde réel, que je me suis retrouvée ici – dans la rue de mon aimé, si cherché, si désiré ! Après tout ce temps, il  était temps pour moi de reprendre ma vraie apparence. Et me voilà ! »

Isabelle Isperian

La suite, c’est par ICI !

Et pour retrouver tous les épisodes, c’est par LÀ !

Photo : © Fabien Imhof

Une réflexion sur “Du jardin au balcon : épisode 31

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *