Du jardin au balcon : épisode 25

C’est le printemps ! Des jardins aux balcons, la belle saison est là… mais, quand on est enfermé.e.s à l’intérieur, difficile d’en profiter.

Du jardin au balcon est un projet d’écriture participative qui veut remédier à cette situation. La Pépinière a réuni des rédacteurs très différents – amateurs, confirmés, loufoques, sérieux, timides ou exubérants. Un seul mot d’ordre : faire vivre le printemps, en observant ce qui est là – de l’autre côté de la fenêtre, sous le balcon, dans le jardin.

Entre le feuilleton et le cadavre exquis, Du jardin au balcon vous accompagnera chaque jour dans un texte évolutif et des aventures rocambolesques. À l’issue du projet, nous aimerions envoyer gracieusement le texte ainsi produit aux EMS du canton, afin d’apporter à leurs pensionnaires un peu de printemps, en cette période troublée.

Alors, vous nous suivez ? C’est parti !

Retrouvez le début du feuilleton ICI !

* * *

Épisode 25 : du bon côté du miroir…

Aglaë, Sidoine et Skipy restent bouche bée… non, ils n’ont RIEN compris !

Que vont-ils donc bien pouvoir faire maintenant ? Les deux garçons semblent quelque peu déconfits. Quel temps perdu ! Mais Aglaë n’a pas l’intention de se laisser abattre. Cette chanson est forcément une énigme… Elle commence à faire les cent pas en se remémorant les paroles :

«  Voyons voir… un ami commun du papillon et de l’orchidée… quelqu’un qui revient au printemps, après l’apocalypse de l’hiver… un chemin qui monte vers le ciel… un chant… »

Elle réfléchit… réfléchit… réfléchit…

« Mais bien sûr ! » s’écrie-t-elle soudain. «  Tout correspond ! C’est une abeille ! Ce sont elles qui aident à faire revenir le printemps. Sans elles, pas de nouvelles fleurs ! Le chant des abeilles qui bourdonnent ! Les abeilles qui volent dans le ciel ! »

Sidoine est impressionné. Décidément, Aglaë ne cesse de le surprendre. Les trois amis lèvent la tête : un léger bourdonnement s’élève entre les herbes… bzzzbzzzzbzzzzz

« Là » se réjouit Skipy ! »

Une abeille immense vient de se poser sur l’orchidée, ses ailes battant l’air avec force. Pourvu que ce soit l’ami si sage qu’ils recherchent ! Nos aventuriers interpellent l’insecte majestueux. Celui-ci les écoute avec attention – avant de hocher la tête :

« Ah, c’est donc vous, les minuscules aventuriers ! Heureusement que le papillon vous a envoyé vers moi. Réparer le coucou ? Impossible en étant petits ! Vous vous seriez fait manger avant même d’avoir essayé. Mais je peux vous aider à sortir de ce monde. Cependant, vous devez me promettre une chose : quand vous serez sortis, retournez voir l’ogre (qui n’est autre que le vieil horloger de Carouge). Il ne sera plus aussi impressionnant une fois que vous aurez retrouvé votre taille. À ce moment-là, vous pourrez l’empêcher de nuire avec son vieux coucou. Ainsi, plus personne ne se retrouvera bloqué dans ce monde ».

Les trois amis lui en font la promesse. L’abeille les prend alors sur son dos et s’envole, haut, très haut – jusqu’à un petit nuage. Les trois amis remercient l’insecte et montent sur le nuage. À peine ont-ils posé les pieds dessus que les voilà revenus sur la place de Sardaigne. Ils en sont tout étourdis.

Bien ! Ils ne leur restent plus qu’à retrouver l’horloger…

Lauréline Guntz

La suite, c’est par ICI !

Et pour retrouver tous les épisodes, c’est par LÀ !

Photo : © Fabien Imhof

Une réflexion sur “Du jardin au balcon : épisode 25

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *