The Lady Killers (1955). Menuet pour gangsters de salon

Cinq malfrats s’incrustent chez une innocente octogénaire le temps d’y préparer le braquage d’une banque avoisinante. Plongée dans l’Angleterre des années 50 avec une comédie so british, à la fois surannée et contemporaine, n’ayant pris de rides que celles qui confèrent son charme à son interprète féminine.

Lire la suite