Rébecca Balestra fait son Olympia et illumine l’ouverture de la Comédie

Le premier spectacle joué dans la grande salle de la nouvelle Comédie de Genève est estampillé La Bâtie et interprété par Rébecca Balestra, accompagnée d’un piano et de huit violoncelles. Dans Olympia, elle prend un rôle de grande diva, pour raconter avec dérision les cœurs brisés et la solitude. Un bijou en forme de concert qui mène de l’émotion au rire.

Lire la suite

La chute d’un idéaliste

Le Théâtre de l’Orangerie ouvre sa saison estivale avec Un ennemi du peuple, d’Henrik Ibsen, une pièce au propos puissant et incroyablement moderne, bien qu’écrite en 1882. La mise en scène d’Eric Devanthéry et la performance des comédien·ne·s lui font magnifiquement honneur.

Lire la suite