Orangerie

Les réverbères : arts vivants

Ça ne vous dérange pas si je vous offre une raclette, vends mon cheval et me suicide ?

Cet été, le Théâtre de l’Orangerie a la bonne idée – à l’image d’une programmation étincelante – de mettre en lumière le monde paysan à travers une douzaine de jours consacrés à la ruralité.  Ainsi, du 26 juillet au 6 août, plusieurs spectacles permettent d’approcher ces réalités bien éloignées de nos agitations citadines. Certains prennent des sentiers d’écriture et de jeu d’une limpidité magnifique. C’est le cas de Petite Brume. Un Tchao Pantin paysan intense, cruel et beau.

Read More
Les réverbères : arts vivants

Il faut un plan W pour sauver le monde

Jusqu’au 23 juillet, le Théâtre de l’Orangerie accueille les résultats spectaculaires du deuxième rapport du Groupe de Recherche et d’Actions en Limitologie (GRAL). Rencontre avec Frédéric Ferrer, son désopilant directeur, dans cette vraie-fausse interview à l’image de sa conférence théâtrale Bordeline(s) Investigation # 2 qui nous fait rire avec le pire.

Read More
Les réverbères : arts vivants

Sus à la mansuétude !

Entre les herbes folles et les petits plats vegan et chatoyant de l’Orangerie, surgissent des nattes africaines, colorées, vivifiantes. C’est une douce nécessité de s’y arrêter. Et là, quoi ? Place à la Françafrique ! Le Théâtre de l’Orangerie propose du 31 août jusqu’au 2 septembre une rétrospective documentaire combinée avec un one-man show détrônant, fulgurant.

Read More