Quand la solitude mène à la fin du couple

Au répertoire du POCHE/GVE depuis le 17 novembre, Dans le bar d’un hôtel de Tokyo, de Tennessee Williams, raconte l’érosion du couple Miriam&Mark, où l’un n’arrive plus à combler la solitude de l’autre. La nouvelle traduction de Guillaume Poix et la mise en scène de Manon Krüttli nous emmènent dans un univers inédit.

Lire la suite

Pratiquer le métier d’acteur dans la douceur

Alors que les théâtres sont fermés au public, les comédien·ne·s continuent à travailler dans l’ombre. Au POCHE/GVE, des répétitions « à la genevoise » continuent d’avoir lieu. Jacques Sallin a rencontré pour vous Fred Jacot-Guillarmod, membre de l’ensemble pour cette saison, qui nous en dit un peu plus sur ce contexte particulier pour son métier.

Lire la suite

Une vie comme ça n’existe pas

L’enfermement d’une femme dans sa vie fantasmée, c’est, en substance, le propos d’Edith. Adapté du Journal d’Edith de Patricia Highsmith par Mathieu Bertholet, ce spectacle raconte la chute d’une femme des années 50, et les incidences de ses rêves sur la réalité. Première pièce à entrer au répertoire du POCHE/GVE, elle se jouera jusqu’à la fin de la saison.

Lire la suite

Road trip dans le passé familial

Une jeune femme et son père partent sur la route, de Berlin à Moscou, dans un road trip qui questionne leur relation, leur passé, l’amour, le système… C’est La chute des comètes et des cosmonautes, de Marina Skalova, à voir au POCHE/GVE jusqu’au 17 mars prochain.

Lire la suite