La Geste d’Avant le Temps : épisode 41

Il était blême et son teint livide. C’était comme si son cerveau avait été court-circuité. Tout était en mode « automatique » et figé. La silhouette qui s’agitait devant ses yeux n’était qu’une bête de plus, au bec pointu, toute aussi bizarre et sournoise que cette masse difforme et visqueuse qu’il avait touchée il y a quelques secondes de cela – et qui avait disparu dans un éclair. Continuer la lecture de La Geste d’Avant le Temps : épisode 41