Barthes y es-tu ? : Le Black Friday

Hier, à la radio, il y avait un jeune chanteur qui chantait : « Des vêtements on en a un différent pour chaque jour, on est des esclaves pleins d’argent ». Paroles qui ont un impact très fort, surtout en novembre, quand il est impossible de se promener en ville sans être attaqués par les nombreux panneaux publicitaires faisant la promotion des prix fous de l’imminent « Black Friday ». Continuer la lecture de Barthes y es-tu ? : Le Black Friday

Côté Rue : chemins de vie et destins brisés

« Seule sur son banc, elle cherchait la prochaine étape qui servirait ses desseins. Faire évoluer des mentalités est compliqué, long, et souvent fastidieux. L’âme humaine est une mécanique dont on ne prend pas soin sur cette terre, les intempéries de la vie font qu’elle rouille vite et bien. Elle avait tenté la manière douce sans succès, mais ne se sentait pas le courage d’appliquer la manière forte avec ce village. Ces gens-là n’étaient pas méchants, juste d’une tristesse à faire peur. » Continuer la lecture de Côté Rue : chemins de vie et destins brisés