Âmes Sœurs

« Porté sur le calcul et l’analyse, Victor était insensible au besoin de l’être humain de parler pour exister, à la nécessité de créer un réseau d’amis à qui exprimer son bonheur ou son malheur d’être en vie. Il était […] incapable de la moindre sympathie pour ses frères humains déboussolés. Incapable de comprendre leur besoin de se connecter et de communiquer pour briser le lourd silence de l’univers. »

Lire la suite

Surpopulation

Aujourd’hui, nous vous proposons une nouvelle signée par Mémoire du Temps. Elle a été initialement publiée aux éditions Jacques Flament en 2020, dans le volume 2 des Cahiers du Cipala. Elle s’inspire d’une devinette mathématique : “Si un nénuphar se dédouble tous les jours et que la mare est à moitié couverte de nénuphars au bout de vingt jours… au bout de combien de jour sera-t-elle remplie ?” C’est la première des cinq fables consacrées à Rainette, un personnage créé par Mémoire du Temps. Bonne lecture !

Lire la suite

Sur le chemin de l’épanouissement et de la liberté

« Homo fit, non nascitur. C’est Érasme qui le dit ! On ne naît pas achevé, complet, on le devient… à coups d’expériences, d’exercices, de rencontres, d’imprévus, d’errances, de faux pas. J’ai plutôt l’impression que je dois me défaire, déposer, quitter, abandonner. »

Lire la suite

« L’homme est un loup pour l’homme »

« Le loup est une facette de l’homme. Il est son ombre. J’aime ses contradictions, sa soumission au groupe, l’attachement à sa meute et son antinomique soif de liberté. Il est capable d’un amour démesuré. Sa volonté est sans comparaison. Il n’hésite pas à tout bousculer pour atteindre son but, et sa beauté n’a pour égale que sa voracité. »

Lire la suite

Éditions Nouveau Monde : « Oberour ar maro » (Chris B. Honspacq) (partie 1)

Lectrice invétérée, Chris B. Honspacq a commencé à poser des mots sur le papier vers l’âge de douze ans. Ce n’est que bien plus tard qu’elle a décidé de partager ses écrits. Et c’est désormais à dos de dragon qu’elle parcourt les plaines de Seine-et-Marne, le pieu à la main qu’elle sillonne les rues la nuit, quand elle ne court pas à travers bois au milieu des créatures de toutes sortes…

Lire la suite

Du début à la fin : Le coursier, le policier et le poulpe

Aujourd’hui, Lorie Raimondi vous propose de rencontrer trois personnages pour le moins très… différents. Elle vous livre un texte régi par le hasard : les phrases initiales et finales sont tirées de romans connus et moins connus, certains connecteurs logiques et thèmes ont été choisis par des lancés de dés… un vrai défi ! Bonne lecture !

Lire la suite

La patience du serpent (Anne Brécart) : Malaise dans la civilisation

« La peau de Christelle se recouvrait d’une fine couche de transpiration, pendant que le chamane entamait une mélopée, puis chacun remerciait la terre nourricière pour le maïs, les fruits et les légumes qu’elle leur offrait. Lorsque la chaleur devenait intenable, une des quatre portes était ouverte, l’air de la nuit paraissait incroyablement frais à Christelle qui le buvait comme si c’était de l’eau. » (p. 70)

Lire la suite

Éditions Nouveau Monde : « Camelote-TV » (Anthony Boulanger)

Touche-à-tout, Anthony Boulanger travaille aussi bien sur des micronouvelles que des romans et des scenarii de jeux de rôle et de BD, dans les genres de l’Imaginaire. Ses sujets de prédilection sont les Oiseaux, les Golems, la mythologie. Parmi ses ouvrages de prédilection, on trouve : Le Silmarillion de Tolkien, La Compagnie Noire de Glen Cook, L’Enchanteur de Barjavel, Le Chant du Cosmos de Roland Wagner, La Horde du Contrevent » Damasio, ainsi que les nouvelles robotiques d’Asimov. Sa prochaine sortie : Le Joug des Corbeaux, aux éditions Mots et Légendes, une novella de fantasy.

Lire la suite

Patois romand : Le Mal du pays

Aujourd’hui, Noah Grisoni vous propose de gravir les montagnes à la rencontre du patois suisse romand. Sa mission ? Inclure une série de mots imposés par le hasard, tirés des parlés de Romandie. Saurez-vous tous les identifier ? Bonne lecture… et méfiez-vous de la Matze !

Lire la suite