À Las Vegas pour le meilleur ou pour le pire ?

Showgirls du cinéaste Verhoeven revisité par Marlène Saldana et Jonathan Drillet est présenté au Théâtre St-Gervais en coréalisation avec La Bâtie-Festival de Genève. Ce monologue frénétique porte sur les planches, le nom de Showgirl.

Lire la suite

Un menuet se danse à plusieurs

Gouttes d’eau sur pierres brûlantes, présentée au POCHE/GVE, est un huis clos pour 4 comédiens ; deux hommes et deux femmes, écrit par l’acteur, auteur et metteur en scène Rainer Werner Fassbinder. Cette pièce est de l’ordre de la confession, ce dernier l’ayant rédigé à 19 ans, en pleine crise d’identité sexuelle. En effet, le jeune Franz n’est autre que l’auteur lui-même.

Lire la suite

En quête du Réel et de la Vérité

Dans le hall du Théâtre de St-Gervais, deux cyclistes font irruption : Oscar Gomez Mata et Juan Loriente, s’engagent dans un dialogue bilingue, français-anglais. Les comédiens représentent l’essentiel, le temps et l’amour. Histoires vraies ou fausses, discussions et questionnements sur des théories, dont le thème est la face cachée des choses, deux poètes, deux amis sur scène. Makers est inspirée du roman de Borges, El Hacedor (le fabricant).

Lire la suite

Une ode à la vie en faveur de l’humanisme

C’est devant une salle comble que Denis Maillefer, co-directeur de la Comédie de Genève nous reçoit, en langue italienne, pour nous présenter La Gioia, de Pippo Delbono. Le lyrisme  s’inscrit comme étant le fil rouge de la pièce, rythmé par sa poésie et ses silences. Cette pièce a été présentée du 20 au 24 novembre 2019.

Lire la suite

L’Abri – saison 2

Le Directeur de L’Abri, nous a convié mardi pour nous présenter le bilan de la saison 2018 – 2019 des artistes associés émergents, qui ont eu l’opportunité d’unir leur réflexion dans le cadre d’un travail de compagnonnage. Au programme, la présentation de la saison 2 et de leurs protagonistes et la découverte de la nouvelle identité visuelle de la fondation.

Lire la suite

La nature sous toutes ses formes

L’environnement verdoyant et pédagogique du Théâtre de l’Orangerie, ses plantes, ses cultures, nous incite à pénétrer au cœur d’une nature luxuriante, paisible et contrôlée. En opposition, Leonardo da Vinci, maître florentin disparu il y a 500 ans, fut un précurseur qui s’insurgea violemment contre une autre forme de nature, la nature maléfique des hommes. Io, Leonardo est une adaptation de la vie du maître florentin par Gilles Tschudi.  

Lire la suite

Un regard caustique sur les facettes des travers du genre humain

15 juin, dernière et troisième pièce du festival de La Tour Vagabonde, sur les planches du théâtre éphémère shakespearien, sis au parc Trembley. Le Dieu du carnage de Yasmina Reza débute avec du retard suite aux violentes intempéries qui ont sévi à Genève, cet après-midi là.

Lire la suite

La famille cellule du monde

Éventail fleuri, bouteille d’eau fraiche, nous sommes chaleureusement accueillis par l’équipe au sein de la salle de spectacle du Théâtre Alchimic. Le fils de Jean Fournier, Michel Fournier, propriétaire des lieux, a toujours souhaité que l’ancien cinéma mythique, le Pigalle, reste un lieu artistique.

Lire la suite