Une porte d’entrée pour aimer le théâtre

Jusqu’au 10 mars se joue au Théâtre de Carouge un spectacle total signé Robert Sandoz montrant toute la palette interprétative de quatre formidables comédien·ne·s qui nous entraînent dans une adaptation théâtrâle ébouriffante du chef d’œuvre cinématographique de Jean Renoir : la Règle du jeu.

Lire la suite

Des rencontres et des comédien·ne·s à la TAAC

La Troupe des Amateurs et Amatrices de théâtre Carougeoise (TAAC) se produit en ce moment aux Amis musiquethéâtre dans J’veux du bonheur, de Michel Viala. Une comédie d’apparence légère, par moments politiquement incorrecte, pour un grand moment de plaisir et de complicité, dans une mise en scène de Françoise Courvoisier.

Lire la suite

Combien faut-il mettre de grains de sel dans un œuf ?

« Six, huit, dix, par les nombres pairs… Comme les médicaments par les nombres impairs… »[1]  Dans son théâtre de Carouge, l’inépuisable Jean Liermier recrée l’ultime pièce de Molière portée par un Argan criant de vérité en la personne du sublime Gilles Privat. La mise en scène, mariant classicisme et appuis de jeu contemporains, fait la part belle au fond actuel du propos, soit la critique d’une certaine médecine qui aurait tout intérêt à nous rendre malade.

Lire la suite

À quoi sert le théâtre ?

Le Théâtre de Carouge accueillait jusqu’au 16 octobre une palette de talents avec Le Jeu des Ombres, une adaptation du mythe d’Orphée écrite par Valère Novarina et mise en scène par Jean Bellorini. Comédien·ne·s, chanteur·se·s d’opéra et musicien·ne·s viennent sublimer leur métier dans un écrin artistique inaccessible.

Lire la suite

Insanité d’une humanité risible

En clôture du festival de la Bâtie, l’adaptation théâtro-circasienne du poème de Charles Baudelaire, Danse macabre, chorégraphiée par l’auréolé et haut perché Martin Zimmerman, a fait une escale périlleuse et nécessaire au Théâtre de Carouge pour provoquer la bien-pensance uniformisante des formes artistiques.

Lire la suite

Du théâtre dans le théâtre : laisser vivre les personnages

Aux Amis musiquethéâtre, on joue à jouer des comédien·ne·s. Véritable mise en abyme du théâtre et réflexion sur la solitude, la famille et la société en général, Une pièce espagnole s’apparente à une tragi-comédie en forme d’auberge espagnole qui ne laisse pas indemne.

Lire la suite

Une brève histoire de l’absurdité

Avec Neolithica (le Grand secret), passant de communes en villages pour retrouver l’esprit des tréteaux, l’érudit Dominique Ziegler et sa tribu nous racontent douze millénaires de l’histoire de l’humanité dans un spectacle itinérant en plein air, produit par le Théâtre de Carouge. Un réquisitoire époustouflant entre forme ludique et fond politique. C’est intelligent, truculent et drôle. Du grand, très grand théâtre.

Lire la suite

Mentir pour alléger le poids du monde

En ouverture du festival de la Bâtie, le Théâtre de Carouge a accueilli du 25 au 28 août un ovni pluridisciplinaire, Le Périmètre de Denver, porté par l’incroyable performeuse Vimala Pons. Une expérience ébouriffante à la frontière du cirque, du théâtre, du transformisme… et de la folie humaine. 

Lire la suite

Un feu d’artifice théâtral

Sauvage et libre, tels sont les adjectifs choisis par le Théâtre de Carouge pour présenter la saison 2022-2023. Sauvage comme l’est n’importe quel animal scénique que vous risquez de rencontrer au détour de l’un ou l’autre des dix spectacles proposés. Libre, à l’image évidente du directeur des lieux revendiquant une programmation éclectique et réjouissante. Suivez le guide. 

Lire la suite