Madeleine(s) de Proust : Les Carottes Sont Cuites

Aujourd’hui, Elias Abderraziq vous présente une Madeleine de Proust. Comment rendre vivant un souvenir ? En passant par un « embrayeur sensoriel » – autrement dit, quelque chose qui se mange, se boit, s’écoute, se touche ou se sent… et qui nous plonge dans notre mémoire. Accrochez-vous : vous allez frémir… Bonne lecture !

Lire la suite

Madeleine(s) de Proust : Le bois fumant

Aujourd’hui, Noah Grisoni vous invite à plonger dans sa Madeleine de Proust. Comment rendre vivant un souvenir ? En passant par un « embrayeur sensoriel » – autrement dit, quelque chose qui se mange, se boit, s’écoute, se touche ou se sent… et qui nous plonge dans notre mémoire. Bonne lecture !

Lire la suite

Madeleine(s) de Proust : Tryptique asymptomatique

Aujourd’hui, Maicol Neves Leal vous présente une Madeleine de Proust très particulière. Comment rendre vivant un souvenir ? En passant par un « embrayeur sensoriel » – autrement dit, quelque chose qui se mange, se boit, s’écoute, se touche ou se sent… et qui nous plonge dans notre mémoire.

Lire la suite

Madeleine(s) de Proust : Camaïeu de rouges

Aujourd’hui, Victoria Brunner vous présente une Madeleine de Proust. Comment rendre vivant un souvenir ou une fiction ? En passant par un « embrayeur sensoriel » – autrement dit, quelque chose qui se mange, se boit, s’écoute, se touche ou se sent… et qui nous plonge dans notre mémoire. Victoria a choisi d’aborder un sujet dur, sous un angle particulier. Elle vous en livre deux versions : une écrite sur table et une seconde, avec une contrainte imposée à rajouter. Bonne lecture 

Lire la suite

Madeleine(s) de Proust : « Rester à jamais avec toi »

Aujourd’hui, Valentina Poduti vous présente une Madeleine de Proust. Comment rendre vivant un souvenir ? En passant par un « embrayeur sensoriel » – autrement dit, quelque chose qui se mange, se boit, s’écoute, se touche ou se sent… et qui nous plonge dans notre mémoire. En plus, Valentina a corsé le jeu, en présentant son souvenir sous une forme un peu particulière… Bonne lecture !

Lire la suite

Madeleine(s) de Proust : Souvenir sucré

Aujourd’hui, Valentine Uldry vous présente une Madeleine de Proust. Comment rendre vivant un souvenir ? En passant par un « embrayeur sensoriel » – autrement dit, quelque chose qui se mange, se boit, s’écoute, se touche ou se sent… et qui nous plonge dans notre mémoire. Et en prime, vous aurez le droit à une transposition générique de ce texte ! Bonne lecture !

Lire la suite

Madeleine(s) de Proust : Dés-agré(s)able

Aujourd’hui, Béatrice Laini vous présente une Madeleine de Proust. Comment rendre vivant un souvenir ? En passant par un « embrayeur sensoriel » – autrement dit, quelque chose qui se mange, se boit, s’écoute, se touche ou se sent… et qui nous plonge dans notre mémoire. Bonne lecture !

Lire la suite