Éveil/Printemps : (re)moderniser la Modernité

Lorsque Frank Wedekind écrit L’éveil du printemps en 1891, il choque tant que la pièce sera censurée pendant 16 ans. En guise d’ouverture de saison au POCHE/GVE, Mathieu Bertholet s’en est emparé pour l’adapter au goût du jour, dans une mise en scène résolument pop. Éveil/Printemps, c’était à voir jusqu’au 23 octobre dernier.

Lire la suite

Dans les dérives des réseaux sociaux

Avec Trigger Warning, le POCHE/GVE tape fort pour sa deuxième création de la saison ! Un spectacle coup de poing, mettant en scène des jeunes face aux réseaux sociaux qui peuvent bien vite les submerger. Une pièce qui figure la saturation, à voir jusqu’au 23 octobre.

Lire la suite

L’étang : ressusciter les démons intérieurs

Du 11 au 13 novembre, Gisèle Vienne et la Comédie de Genève proposaient une plongée au cœur des sentiments les plus enfouis, avec L’Étang, d’après le texte de Robert Walser. Ou le cri du cœur d’un ado, poussé à feindre un suicide pour mettre à l’épreuve l’amour maternel.

Lire la suite

Mondes imaginaires : écriture en « je »

L’association Mondes Imaginaires, fondée en 2019, regroupe trois anciennes étudiantes en Lettres qui, au terme de leurs études, sont arrivées à une constatation : bien souvent (trop souvent), les littératures de l’imaginaire sont décriées et dévalorisées. Pourtant, l’histoire se construit sur un imaginaire, une conscience collective, et une transmission des mythes dits fondateurs. 

Lire la suite

Les Sonnets de Shakespeare : le texte comme fluidité

Quel est le lien entre une piscine, l’adolescence, les corps, l’amour et les Sonnets de Shakespeare ? Un mot : la fluidité. Du 1er au 3 novembre, le Théâtre de Carouge rendait hommage au poète anglais, dans une mise en scène de Jean Bellorini et Thierry Thieû Niang.

Lire la suite