Un drame peut en cacher d’autres…

« Mais cette fois, la canne a glissé et il n’arrive pas à en saisir l’extrémité en position accroupie. Alors il se couche sur le bloc, tend son bras et parvient sans trop de peine à attraper le bout souple de la canne. Il se relève vivement, tout fier. Mais le moulinet reste accroché dans une fissure. Surpris, le gamin est déséquilibré. Il fait un pas en arrière pour tenter de reprendre pied. »

Lire la suite

Je voudrais vous parler de Grouchenka

La Comédie de Genève a accueilli pour trois représentations exceptionnelles Les Frères Karamazov, un spectacle vertigineux à l’humour résilient. Une adaptation moderne, virevoltante et remarquable du dernier roman de l’immense écrivain russe Dostoïevski adapté et mis en scène avec originalité, intelligence et subtilité. Un grand moment de théâtre dont on ne ressort pas indemne.

Lire la suite

Rire franchement, rire jaune ou ne pas rire du tout avec le nouveau Feydeau ? Un peu des trois.

Au POCHE/GVE, jusqu’en février, on vous présente une pièce au titre interminable, comme autant de tiroirs à ouvrir : Une oreille nue à la patte de l’amour ou comment filer une puce malgré soi, de Rebecca Kricheldorf, inspirée par l’œuvre de Feydeau. Un spectacle pour rire. Ou s’indigner. Au choix. Jusqu’en février 23 !

Lire la suite

Quand le couple finit Hors-jeu

28 juin 2012. Demi-finale de l’Euro entre l’Italie et l’Allemagne. Un couple qui veut se suicider, un autre qui aimerait regarder le match. Une rencontre inattendue, pour une réflexion sur le couple, loin du match de foot. Hors-jeu, à voir au douze dix-huit jusqu’au 4 décembre.

Lire la suite

Analyser le couple en 17 rounds

Cette fois ça y est, les hostilités sont lancées ! Le Théâtre de l’Aube porte à la scène Ring, de Léonore Confino : 17 saynètes sur la vie de couple, entre humour et morale bien sentie. 17, c’était aussi la date de la première. Tout un symbole !

Lire la suite

BA7 – Critiques entre passions et amour

Les étudiants de l’atelier d’écriture du BA7 de français moderne de l’Université de Genève s’attellent à l’exercice de la critique. Ce matin, deux premiers ouvrages vous sont présentés, entre passions et amour…

Lire la suite

Des larmes amères pour envisager l’amour

L’amour peut conduire à toutes les extrémités. Voilà une maxime qui sied bien aux Larmes amères de Petra von Kant, une pièce de Fassbinder à voir avec six comédiennes, jusqu’au 20 novembre aux Amis musiquethéâtre, dans une mise en scène de Léa Déchamboux.

Lire la suite

Quand les rencontres fortuites influencent l’avenir

Un soir de match, dans un café, alors que le temps paraît suspendu, huit personnages se croisent sans se connaître. Leurs discussions et les expériences partagées pourraient bien leur offrir un regard nouveau sur la vie. Point radiant, à voir au Théâtricul jusqu’au 13 novembre.

Lire la suite

Se mettre Au Parfum avec trois piécettes

En guise d’ouverture de saison, La Parfumerie propose la troisième édition d’Au Parfum : trois courtes pièces mêlant mots et musique. De la poésie sonore pour débuter en douceur qui sert de tremplin pour jeunes musicien·ne·s et comédien·ne·s.

Lire la suite

Et dans 30 ans… Vous ? Le monde ?

La riche programmation du festival de la Bâtie propose un nouveau spectacle original, avec Los años, accueilli à la Comédie pour trois représentations. Une réflexion sur le temps qui passe à travers l’amour, la famille, l’écologie, le théâtre… et l’architecture.

Lire la suite