Relations toxiques : deux romans à lire absolument !

Emprise. Pédophilie. Voici les thèmes forts, graves, au cœur de deux livres publiés cette année en littérature blanche : Son empire de Claire Castillon (Gallimard, juin 2021) et Tout ce que dit Manon est vrai (Manon Fargetton, Éd. Héloïse d’Ormesson, mai 2021). À lire sans tarder… et à découvrir lors du Salon du Livre en Ville, le samedi 23 octobre !

Lire la suite

Les sentiments du Prince Charles : repenser l’amour

Tiré de la BD éponyme de Liv Strömquist, Les sentiments du Prince Charles se présente sous la forme d’une pseudo-conférence ludique, dans laquelle Martine Corbat et Julien Tsongas questionnent le cadre hétéronormé et stéréotypé des relations amoureuses. À voir au Théâtre du Loup jusqu’au 17 octobre.

Lire la suite

La réalité s’affronte ici-bas dans After Love

Une femme apprend la double vie de son mari au lendemain de son décès. Évitant avantageusement les poncifs habituels sur l’adultère, c’est à un deuil peu commun qu’Aleem Khan nous convoque dans After Love, un premier long-métrage remarquable, dont la réussite doit autant à ses interprètes qu’à la qualité de son scénario.

Lire la suite

Dire les difficultés du couple par le corps

Dans sa dernière création, la chorégraphe Anna-Marija Adomaityte questionne les relations de couple. Avec Pas de deux, elle remet en cause les représentations classiques de la danse à deux, pour interroger, sans mots, nos interactions et nos vies.

Lire la suite

Trahisons : Revisiter le triangle amoureux en douceur

La thématique est vieille comme le monde : l’adultère bourgeois et le triangle amoureux qui s’ensuit. Pourtant, dans Trahisons, Harold Pinter parvient à y apporter une nouvelle dimension, plus moderne, bien aidé par la mise en scène de Valentin Rossier et l’excellent trio de comédien·ne·s.

Lire la suite

On embarque en 1ère classe avec Le Crève-Cœur

« Soixante places, toutes en 1ère classe ! » C’est avec ce slogan que Le Crève-Cœur a annoncé sa saison 2021-2022. Avec un programme qui mêlera nouvelles créations et reports de l’an dernier, le théâtre sis à Cologny vous fera embarquer pour la 1ère classe de l’humour !

Lire la suite

Explorer le plaisir

Au Théâtre du Loup, on casse les tabous dans Tout plaisir est pour moi, jusqu’au 17 juin. Celine Bolomey, Rachel Gordy, Patricia Mollet-Mercier et Alexandra Tiedemann y parlent sans complexe du plaisir féminin, mais pas uniquement. Une manière de démystifier le sujet ?

Lire la suite

Mondes imaginaires : autour de la romance

Les textes que vous découvrirez au sein de cette rubrique sont tous issus de ces ateliers. Le texte du jour est signé par David Weber et a pour thème la romance. Mais pas n’importe laquelle ! David devait composer avec plusieurs contraintes : 1. un amour non-réciproque ; 2. Entre deux personnages nommés Stavros (45 ans, célibataires et vivant chez leur mère respective) ; 3. Avec une bouilloire. Accrochez-vous… et bonne lecture !

Lire la suite

Boulevard du minuscule : la magie au bout des fils

À Genève, il est un lieu où l’on peut rêver, que l’on soit enfant ou adulte. Ce lieu, c’est le TMG, qui célébrait ses 90 ans la saison passée. Si le coronavirus s’est invité à la fête, le TMG a su rebondir : du 24 avril au 2 mai, le public a pu enfin découvrir la création du 90e, Boulevard du minuscule – un cri d’amour à la marionnette à fils.

Lire la suite

Un menuet se danse à plusieurs

Gouttes d’eau sur pierres brûlantes, présentée au POCHE/GVE, est un huis clos pour 4 comédiens ; deux hommes et deux femmes, écrit par l’acteur, auteur et metteur en scène Rainer Werner Fassbinder. Cette pièce est de l’ordre de la confession, ce dernier l’ayant rédigé à 19 ans, en pleine crise d’identité sexuelle. En effet, le jeune Franz n’est autre que l’auteur lui-même.

Lire la suite