L’écriture qui pousse #1 : Grasses matinées

Longtemps, je me suis levée super tard, les yeux éblouis par une lumière puissante que même des rideaux épais n’arrivaient à contenir à travers les persiennes. Une fois la fenêtre ouverte, la brume intérieure chassée à coup d’étirements, je me rendais à l’évidence : ils étaient nombreux et nombreuses, devant moi, à avoir pris la route déjà. Continuer la lecture de L’écriture qui pousse #1 : Grasses matinées

Mondes Imaginaires : le mot de la fin (2)

Il y avait la guerre dans un monde qui était magnifique, mais cette violence gratuite avait défiguré cette planète. Dans un petit village rural, niché au sommet d’une montagne, vivait un jeune garçon qui adorait courir dans l’herbe et respirer le parfum des fleurs. Ce village était pauvre, les murs des maisons étaient en terre cuite et les toits faits de paille. Continuer la lecture de Mondes Imaginaires : le mot de la fin (2)