BA7 – Critiques sur la disparition et la violence – Entre poésie, réalité et fiction

Les étudiants de l’atelier d’écriture du BA7 de français moderne de l’Université de Genève s’attellent à l’exercice de la critique. Ce matin, deux nouveaux ouvrages vous sont présentés, où le rapport entre réalité et fiction tient un rôle prépondérant. Avec Tifène Douadi, partez à la recherche d’un être disparu, avant de suivre Camille Vervoux dans les violences faites aux femmes et les extrémités auxquelles elles peuvent conduire…

Lire la suite

BA7 – Critiques au bord de l’eau

Les étudiants de l’atelier d’écriture du BA7 de français moderne de l’Université de Genève s’attellent à l’exercice de la critique. Ce matin, deux nouveaux ouvrages vous sont présentés, avec l’eau au centre de l’attention : il sera question de noyade avec Samia Rouijel, et d’une ville portuaire algérienne avec Eric Senger.

Lire la suite

L’amour pour la Vie

« J’ai fait un effort pour cacher ma gêne. Pourquoi avais-je aussi souvent envie de pleurer ? J’aurais tellement aimé pouvoir dire un merci joyeux à cette femme et m’en aller content. Non, j’étais au bord des larmes, pitoyable. Je me jugeais d’une faiblesse extrême. »

Lire la suite

À clown triste, écriture blanche

« Être clown m’avait démoli. Moralement surtout. Les rires me renvoyaient à tout le dérisoire, joué ou non, simulé ou vécu qui était le mien ; bientôt je n’ai plus pu les supporter alors qu’ils étaient le but même et la récompense suprême de mon travail. Je devenais fou. »

Lire la suite

Un combat pour la liberté

« C’est difficile de grandir. De quitter la forêt miraculeuse de l’enfance pour s’enfoncer dans le pèlerinage de l’existence. À treize ans, on trouve ça presque impossible. Sur mon vélo, je retrouve quelque chose de cette enfance que je quitte à regret, l’insouciance, et plus loin l’audace, cette irrévérence des enfants face aux averses, à l’intensité de leurs tourments. »

Lire la suite

« L’anatomie d’une décision » ou le temps suspendu

« Imre ne mangeait plus d’orange depuis qu’il n’en obtenait qu’une ou deux à Noël chaque année, et encore fallait-il jouer de ses contacts auprès de ses chefs de rayon. Avant, ils en avaient des corbeilles entières pendant toute l’année. “Une seule orange, c’est pire que pas d’oranges !”»

Lire la suite

Mers et esprit tout aussi agités

« Sur un porte-conteneurs, les marins ne sont pas seulement des vigiles de la mer, du fret, de la carcasse du cargo […]: ils sont avant tout des sentinelles du temps […]. Au large, la notion du temps est une équation à blanc ; l’heure qu’indique les montres d’un navire marchand est une heure presque constamment artificielle »

Lire la suite

Les ténèbres de l’humain

Une sélection spéciale pour celles et ceux qui veulent frémir, qui aiment l’enquête et n’ont pas froid aux yeux… Je vous propose aujourd’hui de découvrir deux romans d’Olivia Gerig : L’Ogre du Salève (2014) et Impasse Khmère (2016)… ainsi qu’un ouvrage de Lolvé Tillmanns : Les Fils (2016).

Lire la suite

Nage libre : journal intime d’un condamné

L’été arrivera bientôt – et on aimerait tous piquer une tête dans une piscine ! À défaut de pouvoir y aller, pourquoi ne pas suivre Olivier Chapuis dans les eaux existentielles de Nage libre ? Entre humour… et tragédie !

Lire la suite