À clown triste, écriture blanche

« Être clown m’avait démoli. Moralement surtout. Les rires me renvoyaient à tout le dérisoire, joué ou non, simulé ou vécu qui était le mien ; bientôt je n’ai plus pu les supporter alors qu’ils étaient le but même et la récompense suprême de mon travail. Je devenais fou. »

Lire la suite

Âmes Sœurs

« Porté sur le calcul et l’analyse, Victor était insensible au besoin de l’être humain de parler pour exister, à la nécessité de créer un réseau d’amis à qui exprimer son bonheur ou son malheur d’être en vie. Il était […] incapable de la moindre sympathie pour ses frères humains déboussolés. Incapable de comprendre leur besoin de se connecter et de communiquer pour briser le lourd silence de l’univers. »

Lire la suite

Adelaïde et le coven de sorcières

« Adelaïde Brethel, c’est une femme comme une autre. Qui désormais apprend la solitude, comme l’exilée apprend une langue étrangère » (p. 43). Ainsi pourrait se résumer Le cœur synthétique, de Chloé Delaume.

Lire la suite

Relations toxiques : deux romans à lire absolument !

Emprise. Pédophilie. Voici les thèmes forts, graves, au cœur de deux livres publiés cette année en littérature blanche : Son empire de Claire Castillon (Gallimard, juin 2021) et Tout ce que dit Manon est vrai (Manon Fargetton, Éd. Héloïse d’Ormesson, mai 2021). À lire sans tarder… et à découvrir lors du Salon du Livre en Ville, le samedi 23 octobre !

Lire la suite

Mondes imaginaires : à livre ouvert (1)

Les textes que vous découvrirez au sein de cette rubrique sont tous issus de ces ateliers. Aujourd’hui, c’est un texte issu d’un atelier « à livre ouvert », où les participant·e·s échangeaient leur lecture favorite, que Sébastien Aubry vous propose. Bonne lecture !

Lire la suite

« Billy Wilder et moi » : le chant du cygne d’un certain Hollywood

Été 1977. Sur une île grecque transformée en plateau de cinéma, Calista retrouve Billy Wilder sur le tournage de son avant-dernier film, Fedora. Tandis que la jeune femme s’enivre de cette aventure dans les coulisses du 7e art, le réalisateur vit ce tournage comme son chant du cygne et entraîne Calista sur la piste de son passé, au cœur de ses souvenirs familiaux les plus sombres.

Lire la suite

Livresuisse : un magazine littéraire vient de naître !

En ce mois de mai, il flotte un air de printemps sur le monde du livre romand. Et pour cause ! LivreSuisse, l’association des métiers du livre vient de lancer une revue éponyme, disponible gratuitement dans les librairies. Petit tour d’horizon.

Lire la suite

4321 : une personne, quatre personnages

« Au lieu de conserver la notion de personne portant trois noms, il inventerait trois autres versions de lui-même et raconterait leur histoire parallèlement à sa propre histoire […], il allait ainsi écrire un livre sur quatre personnages identiques mais différents portant tous le même nom : Ferguson. »

Lire la suite

Mondes imaginaires : une histoire de couverture (2)

Les textes que vous découvrirez au sein de cette rubrique sont tous issus de ces ateliers. Aujourd’hui, Sébastien Aubry pour propose de plonger dans une histoire, inspirée par une couverture de livre pour enfants… Laissez-vous tenter !

Lire la suite

Pourquoi j’ai mangé mon père : une société préhistorique moderne

Aujourd’hui, nous remontons le temps, et parlons préhistoire ! Pourquoi j’ai mangé mon père est un roman de Roy Lewis paru en 1960. Malgré les années et le sujet loin d’être actuel, il décrit nombre de travers de la société d’aujourd’hui. Un bijou à lire sans plus attendre !

Lire la suite